Modifié le 07 novembre 2014 à 09:37

Feu vert au redémarrage de deux réacteurs nucléaires au Japon

Les réacteurs de la centrale de Sendai pourraient être remis en service avant la fin de l'année.
Les réacteurs de la centrale de Sendai pourraient être remis en service avant la fin de l'année. [AP Photo/Kyodo News - ]
L'autorité japonaise de régulation nucléaire a donné mercredi pour la première fois depuis la catastrophe de Fukushima son feu vert au redémarrage de deux réacteurs nucléaires dans l'archipel.

Les deux réacteurs de la centrale atomique de Sendai ont été jugé assez sûrs pour redémarrer par l'autorité japonaise de régulation nucléaire. Les 48 réacteurs nucléaires de l'archipel avaient été mis hors service face à l'opposition de la population à l'énergie atomique déclenchée par la catastrophe de Fukushima en mars 2011.

L'autorité se borne toutefois à dire si les installations sont techniquement sûres. Il revient ensuite aux dirigeants politiques locaux et nationaux d'autoriser leur redémarrage.

Redémarrage possible en décembre

Les unités Sendai ont bénéficié d'un traitement prioritaire, car le dossier était jugé plus simple à étudier que celui d'autres réacteurs. Les observateurs estiment que les réacteurs pourraient être remis en exploitation vers décembre.

Le gouvernement du premier ministre Shinzo Abe a demandé que les réacteurs ayant reçu le label de sécurité soient remis en service pour réduire la dépendance du Japon au fuel importé, dont la facture est élevée.

afp/fisf

Publié le 10 septembre 2014 à 07:57 - Modifié le 07 novembre 2014 à 09:37