Modifié le 24 juillet 2014 à 08:47

Le Hamas refuse un cessez-le-feu avant la levée du blocus de Gaza

Le chef en exil du Hamas Khaled Mechaal exoge d'Israël la levée du blocus de Gaza
Le Hamas refuse tout cessez-le-feu sans acceptation de ses exigences Le Journal du matin / 1 min. / le 24 juillet 2014
Le chef en exil du mouvement palestinien Hamas, Khaled Mechaal, a réitéré les conditions de son mouvement à un cessez-le-feu avec Israël, en exigeant une levée du blocus imposé à la bande de Gaza.

Alors que se multiplient les appels internationaux pour une cessation des hostilités qui ont fait près de 700 morts palestiniens selon les secours palestiniens et 34 Israéliens, le chef en exil du Hamas, Khaled Mechaal a souligné mercredi que son mouvement  "n'a pas d'objection" aux médiations entreprises, y compris celle de l'Egypte, mais à condition de parvenir à "l'arrêt de l'agression et à la levée du blocus". 

La levée du blocus en place depuis 2006 est l'une des revendications du Hamas, qui exige aussi l'ouverture de la frontière avec l'Egypte et la libération par Israël de prisonniers.

"Progrès", selon John Kerry

L'objectif affiché d'Israël est de neutraliser le Hamas, faire cesser ses tirs de roquettes et détruire ses tunnels vers Israël.

Par ailleurs, le secrétaire d'Etat John Kerry a fait état mercredi en Israël de "progrès" dans les efforts en vue d'une trêve pour mettre fin au bain de sang à Gaza.

agences/pym

Publié le 23 juillet 2014 à 22:50 - Modifié le 24 juillet 2014 à 08:47

Manifestations pro-palestiniennes en France

Plusieurs milliers de Français ont défilé mercredi soir en soutien aux Palestiniens lors de manifestations autorisées officiellement, dont l'une à Paris, quelques jours après des émeutes et actes antisémites lors de deux rassemblements interdits.

Dans la capitale la police a chiffré la participation à 14'500 personnes alors que l'un des organisateurs a annoncé 25'000 participants.

D'autres manifestations se sont tenues à Lyon, Toulouse ou Strasbourg notamment.