Modifié

Une ville chinoise en quarantaine après un décès dû à la peste bubonique

Le marché de Beiping dans la ville de Yumen. [EPA/Bing Han - Keystone]
Le marché de Beiping dans la ville de Yumen. [EPA/Bing Han - Keystone]
Yumen, une ville de 30'000 habitants située dans le nord-ouest de la Chine, a été placée en quarantaine après qu'un homme de 38 ans a succombé de la peste bubonique.

Une ville chinoise a été bouclée et 151 personnes placées en quarantaine depuis la semaine dernière, après qu'un homme est décédé de la peste bubonique, a rapporté mardi la presse officielle.

Les 30'000 habitants de Yumen, dans la province du Gansu (nord-ouest de la Chine), ne sont plus autorisés à quitter la ville, tandis que la police impose aux véhicules de contourner l'agglomération.

Contaminé par une marmotte

La victime, âgée de 38 ans, avait découpé une marmotte morte possiblement contaminée, pour nourrir son chien, a relaté un journal local.

"La ville dispose d'assez de riz, de farine et d'huile pour nourrir ses habitants pendant un mois", a noté un média local. "Les habitants, y compris ceux placés en quarantaine, sont tous en bon état".

afp/boi

Publié Modifié

Une maladie du XIVe siècle

La peste bubonique est une infection bactérienne qui touche essentiellement les animaux.

Les puces deviennent souvent porteuses de peste bubonique après avoir piqué un rat ou un rongeur contaminé et peuvent alors transmettre cette maladie à des êtres humains.

Au XIVe siècle, une épidémie de peste bubonique, appelée Peste noire, a tué des dizaines de millions de personnes en Europe.

Yumen, en Chine