Modifié le 14 mai 2014 à 17:50

La perte de la Crimée aurait coûté 100 milliards de dollars à l'Ukraine

Crimée
La Crimée abrite la base navale russe au port de Sébastopol depuis 1997. [VIKTOR DRACHEV - ]
Le rattachement de la péninsule de Crimée à la Russie depuis mars dernier implique une perte de près de 100 milliards de dollars pour l'Ukraine, selon le président ukrainien Olexandre Tourtchinov.

La perte de la Crimée, rattachée en mars à la Russie, a coûté 100 milliards de dollars à l'Ukraine, a déclaré mercredi le président par intérim Olexandre Tourtchinov.

"L'occupation de la Crimée a causé des pertes de plus de 100 milliards de dollars", a-t-il déclaré, ajoutant que "l'agression russe ne s'est pas arrêtée" à la Crimée et s'étendait dans l'Est.

Le CICR s'inquiète

Par ailleurs, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) tente de s'adapter à l'accroissement des besoins humanitaires en Ukraine où il a déployé 22 délégués depuis le début de la crise, a expliqué mercredi son président, Peter Maurer.

afp/moha

Publié le 14 mai 2014 à 16:49 - Modifié le 14 mai 2014 à 17:50

"L'Ukraine entre en récession"

L'Ukraine va plonger dans une profonde récession cette année tandis que la Russie va stagner ou suivre le même chemin, en raison de la crise ukrainienne qui fait peser un risque sur l'économie mondiale, a averti mercredi la Berd.

"La crise en Russie et en Ukraine a un impact sévère sur les économies des deux pays et menace de ralentir la reprise dans l'ensemble de la région (où intervient) la Berd, voire de la stopper totalement", a mis en garde la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, à l'ouverture de sa réunion annuelle à Varsovie.

En 2015, l'Ukraine devrait stagner, et la croissance russe s'établir à 0,6%.