Modifié

Seize morts et 2700 sinistrés dans des inondations en Sardaigne

Italie - Sardaigne: l'état d'urgence est déclaré suite à des inondations [RTS]
Italie / Sardaigne: l'état d'urgence est déclaré suite à des inondations / 19h30 / 1 min. / le 19 novembre 2013
Le gouvernement italien a décrété mardi l'état d'urgence en Sardaigne, après une série d'inondations exceptionnelles, qui ont fait 16 morts, 2700 sinistrés et de très importants dégâts matériels.

Des inondations "exceptionnelles" ont fait 16 morts, un disparu, environ 2700 sinistrés et d'importants dégâts matériels en Sardaigne. Le chef du gouvernement italien Enrico Letta s'est rendu mardi soir sur l'île, tandis que le gouvernement italien a décrété l'état d'urgence.

"Environ 2700 personnes ont dû quitter leur domicile et sont hébergées dans des structures publiques ou chez des parents", a indiqué la Protection civile italienne, soulignant le caractère exceptionnel des orages de la veille. Selon le directeur de la protection civile départementale, Gianfranco Galaffu, la tempête de lundi a concerné "environ 20'000 personnes".

Les inondations en Sardaigne ont particulièrement touché le nord-est de l'île. Ici, Uras. [AP Photo/Alessandra Chergia - Keystone]Les inondations en Sardaigne ont particulièrement touché le nord-est de l'île. Ici, Uras. [AP Photo/Alessandra Chergia - Keystone]

"Evénement absolument exceptionnel"

Plus de mille volontaires et membres du corps forestier aidaient avec près de 300 engins les centaines de secouristes, pompiers, carabiniers et policiers déjà déployés sur les lieux, a déclaré la Protection civile.

Le gouvernement a décrété l'état d'urgence afin de débloquer immédiatement 20 millions d'euros pour la recherche des disparus, "l'aide aux évacués et la remise en service des routes", a annoncé Enrico Letta, parlant d'"événement absolument exceptionnel".

agences/rber

Publié Modifié

Un phénomène d'une ampleur exceptionnelle

Le phénomène a été "exceptionnel par son ampleur et son extension" puisqu'il a frappé "toute la partie orientale de la Sardaigne pendant 24 heures", a expliqué l'ingénieure Paola Pagliara, responsable au sein de cet organisme public des risques hydro-géologiques.

Quant à la prévention de ce type d'évènements, l'ingénieure a relevé que 82% des communes en Italie avaient une zone à risque d'effondrement ou d'inondation. Il faudrait, a-t-elle noté, "beaucoup de ressources, des milliards, pour les interventions structurelles sur les cours d'eau, les versants à risques".

La région d'Olbia, Sardaigne