Modifié le 27 octobre 2013 à 15:37

Campagne en sourdine pour le droit de conduire des Saoudiennes

Des Saoudiennes se mobilisent pour avoir le droit de conduire
Des Saoudiennes se mobilisent pour avoir le droit de conduire 19h30 / 1 min. / le 26 octobre 2013
Pour éviter la confrontation avec les autorités, seules quelques Saoudiennes réclamant le droit de conduire ont pris le volant samedi en Arabie saoudite lors d'une journée de mobilisation.

Les femmes saoudiennes ont mis un bémol à la campagne pour le droit de conduire samedi. Seul un petit nombre d'entre elles ont pris le volant, afin d'éviter la confrontation avec les autorités.

Une quinzaine de femmes ont reçu des contraventions pour avoir conduit un véhicule dans le cadre de cette campagne, ont indiqué dimanche des responsables de la police.

Jusqu'à cinq ans de prison

Ce 26 octobre devait constituer le point d'orgue de la campagne. Plusieurs femmes ont indiqué avoir reçu des appels du ministère de l'Intérieur leur demandant de ne pas prendre le volant samedi, et le site de la campagne, oct26driving.com, a été piraté.

Plus d'une cinquantaine de femmes avaient déjà répondu à l'appel au cours des deux dernières semaines, mettant en ligne des vidéos d'elles au volant. Ceux qui soutiennent la campagne sur les réseaux sociaux s'exposaient à des sanctions allant jusqu'à cinq ans de prison.

Voir ci-dessous la vidéo satirique d'un humoriste américain d'origine saoudienne:

"No Woman, No Drive" par Hisham Fageeh
Info - Publié le 26 octobre 2013

afp/boc

Publié le 26 octobre 2013 à 17:44 - Modifié le 27 octobre 2013 à 15:37

L'Arabie saoudite seule au monde

L'Arabie saoudite, royaume ultra-conservateur régi par une stricte application de la loi islamique, est le seul pays au monde où les femmes n'ont pas le droit de conduire.

Les organisatrices de la campagne n'appellent à aucun rassemblement ou manifestation, elles demandent aux femmes de prendre individuellement le volant, pour éviter le précédent de 1990 où un groupe de femmes ayant défilé au volant de voitures à Ryad avaient été arrêtées.