Modifié le 22 mai 2013 à 19:01

Deux importantes candidatures à la présidentielle iranienne invalidées

Iran2
Un des 686 candidats à la candidature (seuls 8 d'entre eux ont été retenus) s'inscrit à la présidentielle iranienne. [Vahid Salemi - ]
Akbar Hachémi Rafsandjani et Esfandiar Rahim Mashaïe n'ont pas été autorisés mardi à participer à la présidentielle iranienne du 14 juin qui devrait voir triompher un fidèle du régime.

Rafsandjani, un ex-président (1989 à 1997) âgé de 78 ans, ne fait pas partie de la liste de huit noms retenus par le Conseil des gardiens de la constitution, chargé de valider les candidatures parmi 686 personnalités enregistrées.

Esfandiar Rahim Mashaïe, un proche du président sortant Mahmoud Ahmadinejad, a également été disqualifié.

Les deux hommes étaient les bêtes noires des responsables ultraconservateurs, qui réclamaient leur éviction depuis l'enregistrement de leurs candidatures, le 11 mai dernier.

Le Guide suprême de la République islamique, l'ayatollah Ali Khamenei, est le seul habilité à désavouer le Conseil des gardiens de la constitution, organe de supervision des élections contrôlé par les conservateurs religieux.

afp/pym

Publié le 21 mai 2013 à 22:56 - Modifié le 22 mai 2013 à 19:01