Modifié

Londres dit au revoir aux Jeux et passe le relais à Rio de Janeiro

La flamme olympique aura brillé plus d'un mois sur Londres. [Tal Cohen - Keystone]
La flamme olympique aura brillé plus d'un mois sur Londres. [Tal Cohen - Keystone]
La capitale anglaise a mis un point final dimanche soir à son été sportif par la cérémonie de clôture des Jeux Paralympiques. Londres passe le relais à Rio.

La flamme paralympique devait s'éteindre dimanche soir à Londres, après d'ultimes compétitions au coeur même de la ville et une cérémonie dans le stade de Stratford, point final d'un été sous le signe du sport de haut niveau, entamé avec les Jeux Olympiques

Quatre-vingt mille personnes se sont massées en début de soirée dans les tribunes pour voir le spectacle, tandis que les 4200 athlètes ayant participé aux Jeux entraient une dernière fois dans le stade sous les hourras pour trois heures de show non stop, rythmé par le groupe pop Coldplay, la chanteuse Rihanna et le rappeur Jay Z.

Conçu comme un voyage en musique au fil des saisons et un clin d'oeil aux nombreux festivals musicaux de Grande-Bretagne, le spectacle était également destiné à remercier les 70'000 bénévoles des jeux Olympiques et Paralympiques. Londres doit passer ensuite le relais à Rio de Janeiro et la flamme olympique s'éteindra alors dans la capitale britannique, berceau des Paralympiques inventés par un neurologue en 1948 pour distraire ses patients.

Affluence record

Les Brésiliens ont promis de "placer la barre encore plus haut" que cette édition, déjà sans précédent par son ampleur: 164 pays, une affluence record avec 2,7 millions de tickets vendus et des tribunes pleines à craquer, sans compter une audience médiatique inédite.

Selon les organisateurs, les deux tiers des Britanniques ont suivi les Jeux à la télévision, et les trois quarts dans la presse ou via internet, où 1,3 million de tweets ont été échangés à leur sujet. Ils ont également été retransmis dans "plus de cent pays", du jamais vu selon le Locog, le Comité d'organisation: ces Jeux ont "contribué à changer de façon révolutionnaire le regard du public" sur le handicap, a assuré son patron, Sebastian Coe.

La presse britannique se félicitait elle aussi de cet "été de rêve", avec le "sans-faute" de l'organisation des JO début août, puis à partir du 29, les Paralympiques "les plus réussis" de l'histoire.

agences/vkiss

Publié Modifié

La Suisse rafle 13 médailles

La Grande-Bretagne a terminé à la troisième position du tableau final avec 120 médailles dont 34 d'or, derrière la Russie (102, 36 d'or) et surtout la Chine qui a écrasé la compétition (231 médailles, dont 95 d'or).

La Suisse se place en 33e position avec trois médailles d'or, six d'argent et quatre de bronze.

Par ailleurs, 251 records mondiaux ont été battus, contre 279 à Pékin.