Modifié le 22 mai 2012 à 19:33

Des précipitations records à Nancy provoquent un mort

Séquences choisies - Intempéries en Meurthe-et-Moselle
Séquences choisies - Intempéries en Meurthe-et-Moselle L'actu en vidéo / 1 min. / le 22 mai 2012
Dans la nuit de lundi à mardi, une personne âgée est décédée suite aux violentes intempéries qui ont frappé l'agglomération de Nancy, dans l'est de la France. Plus d'un mètre d'eau est tombé en quatre heures.

De violents orages, accompagnés de précipitations records, ont provoqué la mort d'une personne âgée et de très lourds dégâts matériels dans la nuit de lundi à mardi à Nancy, laissant un paysage de désolation entre avenues inondées et voitures à la dérive.


Les précipitations de la nuit ont battu un record absolu à Nancy: 103 millimètres d'eau en 4 heures. "Il a plu en une heure ce qui tombe habituellement en un mois", a indiqué Raphaël Bartolt, le préfet de Meurthe-et-Moselle.


Mardi matin, une personne âgée a été retrouvée morte lors d'une intervention à son domicile d'Essey-lès-Nancy. Selon la mairie, la victime est une octogénaire, qui a été surprise par une inondation dans sa cave.


800 interventions

Plusieurs milliers de foyers ont été privés d'électricité durant la nuit et certains l'étaient encore mardi en fin de matinée. De nombreuses écoles ont été fermées et les réseaux de transports en commun sont très fortement perturbés, a annoncé la mairie de Nancy.


Plus de 200 pompiers ont mené près de 800 interventions toute la nuit, procédant à des dizaines d'évacuations, principalement sur la partie est de l'agglomération dans les communes d'Essey-lès-Nancy et Saint-Max.


Etat de catastrophe naturelle

L'état de catastrophe naturelle sera décrété dans l'agglomération de Nancy, a annoncé mardi le ministre de l'Intérieur Manuel Valls.


La topographie de l'Est nancéen -qui se trouve dans une cuvette-, conjuguée à des sols gorgés d'eaux en raison du temps pluvieux depuis plusieurs semaines, a précipité les ruissellements et provoqué les inondations, selon le préfet.


afp/vtom


Publié le 22 mai 2012 à 14:30 - Modifié le 22 mai 2012 à 19:33

Nancy