Modifié

La Chine entre dans l'année du dragon avec les festivités du Nouvel An

Le Nouvel An chinois renoue avec les grandes festivités et marque l'entrée dans l'année du dragon.
Le Nouvel An chinois renoue avec les grandes festivités et marque l'entrée dans l'année du dragon. / 12h45 / 2 min. / le 11 février 2024
Défilés colorés, trains bondés et feux d'artifice ont marqué ce week-end les festivités du Nouvel An chinois avec l'entrée dans l'année du dragon. Largement perturbée par le Covid ces dernières années, la fête a permis à de nombreuses familles de se retrouver.

Le Nouvel An chinois est traditionnellement une fête synonyme de retrouvailles familiales. Mais depuis 2021, beaucoup n'avaient pu revoir leurs proches à cause des restrictions draconiennes contre le Covid qui empêchaient les Chinois de se déplacer.

L'an dernier avait été le premier réveillon normal depuis la levée de ces mesures en décembre 2022, mais nombre de Chinois y avaient encore renoncé, car le virus circulait toujours. Cette année, ils se sont rués dans les transports, traversant parfois tout le pays pour aller voir leurs proches.

Des trains bondés

Quelque neuf milliards de trajets sont attendus durant la longue période de festivités de 40 jours, qui s'étend de fin janvier à début mars, selon le ministère chinois des Transports.

Dans de nombreux trains bondés, des passagers n'ont pas de place pour s'asseoir, faute d'avoir pu se procurer un billet assis, qui ont tous été vendus en un temps record. Certains en sont réduits à faire de leur valise un siège improvisé.

Après ces longs trajets et les retrouvailles, les festivités ont pu commencer, ainsi que les repas familiaux, les défilés et les feux d'artifice. Partout, le Nouvel An chinois est célébré par une foule de rituels, de parades et de danses. Des centaines de millions de personnes ont aussi afflué dans les innombrables temples du pays pour se recueillir et faire des offrandes.

Un homme dragon dans un temple de Pékin. [KEYSTONE - ANDY WONG]

Une année du dragon très prisée

Et la fête est encore plus intense cette année, car la population chinoise célèbre l'entrée dans l'année du dragon, qui est particulièrement prisée dans la culture du pays. On estime par exemple qu'il est bon de donner naissance à un enfant durant l'année du dragon, car on pense que le nouveau-né possédera les qualités symbolisées par le dragon, comme la force et le succès.

"Dans la culture chinoise, le loong - que les gens appellent généralement dragon - symbolise la noblesse, la bonne fortune et la vitalité. Cette année sera pour nous tous une année de bons auspices, d'opportunités et de bénédictions aussi grandes qu’un dragon", estime John Lee, le chef de l'exécutif de Hong Kong, où le Nouvel An est fêté comme sur le continent.

Et Huang Weigang, concepteur de jouets, d'abonder: "Il y a une raison qui fait qu’une nation peut durer plus de 5000 ans, c’est d’avoir une racine. Et notre racine, c’est l’esprit du dragon. Nous sommes les héritiers du dragon. Je pense que cette année marquera un nouvel essor de notre nation chinoise."

boi avec afp

Publié Modifié