Modifié

Les Américains appelés à ne pas se déplacer pour Thanksgiving – Le suivi du Covid-19 dans le monde

Des Américains attendent pour se faire tester à Seattle. [Elaine Thompson - Keystone/AP Photo]
Des Américains attendent pour se faire tester à Seattle. [Elaine Thompson - Keystone/AP Photo]
Les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) ont demandé jeudi aux Américains de ne pas voyager pour les fêtes de Thanksgiving à la fin de la semaine prochaine, alors que la pandémie de Covid-19 est en pleine phase "exponentielle".

La pandémie de coronavirus a fait plus de 1'350'275 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'afp jeudi à la mi-journée. Plus de 56'234'440 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie.

Les Etats-Unis sont toujours le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 250'548 décès pour 11'529'818 cas recensés. Viennent ensuite le Brésil avec 167'455 morts (5'945'849 cas), l'Inde avec 131'578 morts (8'958'483 cas), le Mexique avec 99'528 morts (1'015'071 cas) et le Royaume-Uni avec 53'274 morts (1'430'341 cas).

>> La carte des nouvelles contaminations sur 14 jours en Europe:

ETATS-UNIS – Réduire les déplacements au maximum pour Thanksgiving

Les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) ont demandé jeudi aux Américains de ne pas voyager pour les fêtes de Thanksgiving à la fin de la semaine prochaine, alors que la pandémie de Covid-19 est en pleine phase "exponentielle".

"Les CDC recommandent de ne pas voyager pendant la période de Thanksgiving", a annoncé Henry Walke, responsable des CDC pour la pandémie, lors d'un appel avec la presse. "Ce n'est pas une obligation, c'est une recommandation forte."

Le gouvernement fédéral, sous l'autorité du président Donald Trump, n'a imposé aucun confinement ni aucune limite dans les déplacements, une décision qui est laissée aux 50 Etats et aux territoires américains.

Plus de 250'000 décès

Les Etats-Unis ont atteint mercredi la barre des 250'000 décès attribués au Covid-19 depuis le début de la pandémie, selon le comptage de référence de l'université Johns Hopkins. Le pays, où l'épidémie est sensiblement repartie à la hausse depuis quelques semaines, est de loin le plus endeuillé au monde. Il compte par ailleurs à lui seul, avec plus de 11 millions de cas, pour près d'un cinquième du nombre total de contaminations recensées à travers le monde depuis l'apparition du coronavirus en Chine fin 2019.

Les Etats-Unis ont enregistré en moyenne chaque jour plus d'un millier de décès au cours des deux dernières semaines. Face à cette nouvelle accélération de l'épidémie, de nombreux Etats et métropoles ont réintroduit des restrictions, craignant le pire à l'approche de la fête de Thanskgiving, habituellement marquée par de grandes réunions familiales et de nombreux déplacements à travers le pays.

L'Etat de New York a ainsi imposé un couvre-feu aux bars et restaurants, et referme ses écoles à partir de jeudi. La mairie de Chicago, troisième ville du pays, a appelé ses habitants à rester chez eux, sauf pour les déplacements essentiels.

>> Le sujet du 12h45:

La ville de New York se confine à nouveau face à la deuxième vague de Covid [RTS]
La ville de New York se confine à nouveau face à la deuxième vague de Covid / 12h45 / 1 min. / le 19 novembre 2020

>> Lire aussi: La grouillante New York est vide avec le retour du confinement

ALLEMAGNE – Thyssenkrupp supprimera 11'000 emplois

"Pour faire face aux effets de la pandémie de Covid-19, Thyssenkrupp a besoin d'une réduction de 11'000 postes au total", affirme le groupe dans un communiqué, après un exercice 2019/2020 plombé par la crise. Le conglomérat, en crise depuis plusieurs années, avait entamé en 2019 une vaste restructuration, qui devait initialement porter sur 6000 postes.

Près de 3600 emplois ont déjà été supprimés cette année, selon l'entreprise. Mais la pandémie, un "test massif" selon la PDG Martina Merz, a aggravé la situation du groupe. Thyssenkrupp voit en effet son chiffre d'affaires reculer de 16% sur son exercice 2019/2020, à 35,4 milliards d'euros (38,3 milliards de francs) et a enregistré une perte opérationnelle ajustée de 860 millions d'euros.

Le géant a toutefois enregistré un bénéfice net de 9,5 milliards d'euros sur l'année grâce à la vente de sa lucrative division ascenseurs pour 17,2 milliards d'euros en février. Mais cette opération, qui devait constituer un nouveau départ, ne suffit plus face à la crise actuelle.

FRANCE – Baisse du nombre de patients en réanimation

Plus de 400 malades du Covid-19 sont décédés dans les dernières 24 heures (46'698 depuis le début de l'épidémie), mais le nombre de patients en réanimation diminue légèrement pour le 2e jour consécutif, d'après les statistiques officielles publiées mercredi.

La pression s'allège un peu sur les services de réanimation, même s'ils restent soumis à une forte tension: 4759 patients du Covid-19 sont en réanimation, dont 361 nouvelles admissions en 24 heures. Cela fait deux jours de suite que les patients du Covid en réanimation diminuent modestement: ils étaient 4838 mardi et 4919 lundi.

Enfin, 28'383 nouveaux cas confirmés ont été détectés, un chiffre en nette baisse par rapport aux plus de 45'000 déclarés la veille.

>> Ecouter le sujet de La Matinale:

En France, la situation se détend un peu dans les hôpitaux. [Jean-Francois Badias - AP]Jean-Francois Badias - AP
Les mesures anti-pandémie semblent porter leurs fruits en France / La Matinale / 1 min. / le 19 novembre 2020

ESPAGNE – La Catalogne rouvre ses restaurants et cinémas

La région espagnole de Catalogne a annoncé jeudi la réouverture des bars, restaurants et cinémas lundi prochain après plus d'un mois de fermeture, dans le cadre d'un plan d'assouplissement des mesures prises pour faire face au Covid-19. Cette région très touristique du nord-est de l'Espagne avait fermé ses bars et ses restaurants le 16 octobre afin de freiner la pandémie, instaurant également un couvre-feu et un bouclage partiel de son territoire.

L'exécutif régional, qui a compétence en matière de santé publique, autorisera à partir de lundi la réouverture des bars et des restaurants jusqu'à 21h30 avec des capacités d'accueil limitées à 30% en intérieur. Les cinémas, théâtres et salles de spectacle pourront également rouvrir avec un taux de remplissage de 50% au maximum.

Mais le couvre-feu et le bouclage partiel de la région resteront en vigueur. Cette dernière mesure interdit à quiconque l'entrée en Catalogne ou la sortie de la région sans motif justifié.

RUSSIE – Plus de 2 millions de contaminations

La Russie a franchi le cap des deux millions de personnes contaminées par le coronavirus depuis le début de l'épidémie, avec une progression record des nouveaux cas et des décès enregistrés sur 24 heures. Le dernier bilan quotidien communiqué par les autorités russes fait état de 23'610 nouvelles infections et 463 morts.

Le pays compte désormais 2'015'608 personnes touchées par le virus, pour une population d'environ 145 millions d'habitants. Depuis le début de l'épidémie, la maladie a fait 34'850 morts.

JAPON – Le pays en "alerte maximale"

Le Japon est en "alerte maximale" après avoir recensé un nombre record d'infections quotidiennes au coronavirus, a déclaré le Premier ministre Yoshihide Suga, sans toutefois prévoir de nouvelles mesures de restrictions dans l'immédiat.

Plus de 2000 nouveaux cas positifs au Covid-19 ont été enregistrés mercredi dans le pays, un record national. Tokyo a par ailleurs dépassé jeudi la barre des 500 nouveaux cas quotidiens, selon les médias locaux, un deuxième record d'affilée pour la capitale du pays après 493 cas détectés la veille.

Bien que relativement faibles comparés à d'autres pays, ces chiffres montrent une recrudescence brutale de la pandémie dans l'archipel nippon, où les tests ne sont pas pratiqués à grande échelle.

INDE – Flambée à New Delhi

Les autorités de New Delhi ont quadruplé jeudi l'amende infligée aux personnes ne portant pas de masque au moment où le nombre de cas de coronavirus explose dans la mégapole, submergeant hôpitaux et cimetières, tandis que le gouvernement résiste aux appels à un nouveau confinement.

Le ministre en chef de New Delhi, Arvind Kejriwal, a annoncé aux journalistes que l'amende était portée à 2000 roupies (près de 23 euros) dans la capitale de plus de 20 millions d'habitants. Actuellement, le nombre de cas de coronavirus en Inde approche les neuf millions, ce qui en fait le deuxième pays au monde le plus touché après les Etats-Unis.

L'Inde avait décrété en mars un confinement parmi les plus stricts au monde mais le gouvernement, soucieux de relancer l'économie, a allégé depuis les restrictions. Peu de personnes portent le masque, en particulier hors des grandes villes, et ces dernières semaines les marchés étaient bondés avant une série de fêtes religieuses.

ROYAUME-UNI – Trois quarts des pubs et restaurants menacés

Près des trois quarts des pubs et restaurants britanniques s'attendent à mettre la clé sous la porte l'an prochain à cause des restrictions à leur activité entraînées par les mesures de lutte contre lcoronavirus, selon une enquête sectorielle. D'après les organisations British Beer and Pub Association, UK Hospitality et British Institute of Innkeeping, 72% des entreprises sondées s'attendent à "ne plus être viables et à fermer en 2021".

L'enquête, menée pour le compte de ces organismes par le cabinet d'études CGA auprès de 446 sociétés qui représentent 20'000 établissements, montre aussi que les entreprises du secteur veulent que le gouvernement leur apporte plus de soutien pour traverser la crise économique massive déclenchée par le Covid-19.

Aux côtés des transports ou du secteur pétrolier, les restaurants, bars, hôtels et salles de spectacle font partie des secteurs les plus durement frappés par la pandémie. Après le confinement qui les a forcés à fermer leurs portes de fin mars à début juillet, ils sont de nouveau tenus en Angleterre et dans plusieurs régions d'Ecosse de cesser leur activité.

RTSinfo avec les agences

Publié Modifié