Modifié

New York entrevoit le bout du tunnel après deux mois de calvaire

Des New-Yorkais prennent l'air en respectant les distances nécessaires près du pont de Brooklyn. [Johannes Eisele - AFP]
Des New-Yorkais prennent l'air en respectant les distances nécessaires près du pont de Brooklyn. [Johannes Eisele - AFP]
Le nombre de morts du Covid-19 enregistrés dans l'Etat de New York est tombé samedi au plus bas depuis le 24 mars. Un signal positif dans une région qui reste marquée par la pandémie.

Le nombre de morts du nouveau coronavirus enregistrés dans l'Etat de New York est tombé à 84 ces dernières 24 heures, a annoncé le gouverneur Andrew Cuomo samedi, soit le bilan le plus bas depuis le 24 mars.

"C'est une bonne nouvelle", a dit le gouverneur lors de son briefing quotidien. Hospitalisations, intubations, nouvelles infections: la décrue se poursuit, a-t-il dit. "Dans ma tête, je me suis toujours dit qu'il fallait passer en dessous de 100", a-t-il ajouté. "Cela montre qu'on fait des progrès".

Au pic de la pandémie dans cet Etat, le plus touché des Etats-Unis, dans la première quinzaine d'avril, les autorités avaient enregistré plus de mille décès par jour.

Des bulles d'air dans les parcs

Une partie de l'Etat où le virus est peu actif a commencé à se déconfiner, mais les restrictions n'ont pas encore été levées dans la ville de New York où des cercles de distanciation sociale sont apparus. Ainsi, les images du Domino Park dans le quartier de Brooklyn ont fait le tour du monde.

>> La chronique photo de Cédrinne Vergain

La chronique photo de Cédrinne Vergain consacrée aux nouvelles distances à respecter [RTS]
La chronique photo de Cédrinne Vergain consacrée aux nouvelles distances à respecter / 19h30 / 1 min. / le 22 mai 2020

De même, les plages de la métropole restent fermées, alors que celles de l'Etat et de ses voisins sont désormais ouvertes, souvent avec des consignes de distanciation physique. Les rassemblements jusqu'à 10 personnes sont eux aussi à nouveau autorisés.

5% des habitants ont quitté la ville

Reste à savoir à quoi ressemblera New York une fois tournée la page du coronavirus. Près de 5% de ses habitants ont en effet quitté la ville pour se mettre au vert dans leur résidence secondaire. Certains d'entre eux, rencontrés par la RTS, envisagent même d'y rester.

>> Le reportage de Gaspard Kühn pour le 19h30:

New York: les plus riches contribuables s'exilent à la campagne, avec le risque d'affaiblir la ville [RTS]
New York: les plus riches contribuables s'exilent à la campagne, avec le risque d'affaiblir la ville / 19h30 / 2 min. / le 21 mai 2020

Il faudra du temps à la population de l'Etat de New York pour panser les plaies laissées par la pandémie et se remettre du drame humain traversé ces derniers mois.

Quant aux images de la tragédie, bateau militaire, hôpital de campagne à Central Park et corps qui s'empilent, elles entreront, c'est sûr, dans les livres d'histoire.

jgal avec afp

Publié Modifié

Le New York Times consacre sa une aux morts du coronavirus

Pour marquer le passage imminent de la barre terrible des 100'000 morts du coronavirus aux Etats-Unis, le quotidien américain The New York Times consacre dimanche sa une à la mémoire d'un millier d'entre elles et évoque pour chacune ce qu'a été sa vie. Une version interactive est aussi consultable en ligne.

"Ces 1000 personnes ici ne représentent qu'à peine un pour cent du total. Aucune d'elles n'était un simple numéro", écrit le journal en présentant brièvement sa une, entièrement couverte d'un texte imprimé serré.



Les Etats-Unis sont le pays le plus touché par la pandémie de coronavirus, tant en nombre de morts que de cas, avec 97'048 décès pour 1'621'658 cas selon les dernières données disponibles samedi soir.