Modifié le 30 mai 2019 à 22:42

Un navire suisse impliqué dans un naufrage qui a fait 7 morts à Budapest

Des policiers sur un embarcadère à Budapest après le naufrage du bateau de touristes.
Un navire suisse impliqué dans un naufrage qui a fait 7 morts à Budapest Le 12h30 / 1 min. / le 30 mai 2019
Le naufrage mercredi soir d'un bateau transportant des touristes sud-coréens sur le Danube à Budapest a fait 7 morts et 21 disparus et les recherches se poursuivaient jeudi dans le fleuve gonflé par les pluies. Une enquête criminelle a été ouverte.

Survenue mercredi vers 21h15 (19h15 GMT), la collision implique le Viking Sigyn, une embarcation qui naviguait sous pavillon suisse: elle appartient à la société Viking Cruises dont le siège est à Bâle. L'accident a fait couler très rapidement le navire de croisière "Sirène", de plus petite dimension. Une enquête criminelle a été ouverte pour "négligence criminelle sur une voie navigable publique".

>> Les images des recherches dans la nuit de mercredi à jeudi

300519_INFO_Budapest
L'actu en vidéo - Publié le 30 mai 2019

La police hongroise a montré des images de vidéosurveillance où la "Sirène" entre en collision avec le Sigyn, de la compagnie norvégienne Viking."La 'Sirène' s'est tournée vers (..) le  Sigyn de Viking, pour une raison inconnue. Le Viking a alors retourné le petit navire, qui a coulé en sept secondes".

Les autorités hongroises et sud-coréennes ont annoncé le décès de sept passagers du bateau. Selon le ministère sud-coréen des Affaires étrangères, 33 ressortissants du pays étaient à bord, tandis que sept personnes ont pu être sauvées. Deux membres d'équipage hongrois se trouvaient également à bord du bateau de 26 mètres nommé "La Sirène".

Sept personnes ont été hospitalisées dans un état stable, avec des symptômes d'hypothermie et de choc, mais 21 personnes sont portées disparues, selon la police hongroise.

Montée des eaux et fort courant

La montée du niveau du Danube --actuellement 507 cm à Budapest selon les autorités-- en raison de fortes pluies mercredi et depuis le début du mois de mai entrave les efforts de recherches. Outre un fort courant, la température de l'eau oscille entre 10 et 15 degrés Celsius. Trois cadavres ont ainsi été repêchées plusieurs kilomètres au sud du lieu du drame.

L'accident s'est produit entre le pont des Chaînes, le plus célèbre de la capitale hongroise, et le pont Marguerite qui relient la vieille ville de Buda et le district de Pest. La police hongroise a ouvert jeudi une enquête criminelle sur ce naufrage.

afp/pym

Publié le 30 mai 2019 à 11:54 - Modifié le 30 mai 2019 à 22:42

Le commandant du second bateau arrêté

La police hongroise a annoncé jeudi l'arrestation du commandant du bateau de croisière impliqué dans une collision avec une embarcation touristique plus petite la veille sur le Danube, dans Budapest.

Il s'agit d'un navire battant pavillon suisse.

"Le commandant ukrainien du bateau de croisière a été interrogé en tant que suspect par les enquêteurs", a précisé la police dans un communiqué. Après son interrogatoire, l'homme de 64 ans a été placé en détention, a-t-on dit de même source.

ats/sjaq