Modifié le 03 janvier 2019 à 17:21

Ouverture du procès pour le meurtre du journaliste saoudien Khashoggi

Le journaliste saoudien Jamal Khashoggi.
Jamal Khashoggi Le Journal horaire / 16 sec. / le 03 janvier 2019
Le procureur général saoudien a formellement requis la peine de mort contre cinq suspects, à l'ouverture jeudi du procès des meurtriers présumés du journaliste Jamal Khashoggi.

Le journaliste Jamal Khashoggi, critique du pouvoir à Ryad qui collaborait notamment avec le Washington Post, a été tué le 2 octobre par des agents saoudiens au consulat du royaume à Istanbul. Des zones d'ombre demeurent toutefois dans cette affaire qui a terni l'image du royaume.

Le meurtre, qui a eu un retentissement planétaire, a ébranlé l'Arabie saoudite, certains responsables en Turquie et aux Etats-Unis évoquant une responsabilité directe du puissant prince héritier, Mohammed ben Salmane, jeune dirigeant qui était présenté comme un réformateur pressé.

Onze suspects comparaissent

Trois mois après le meurtre, un procès s'est ouvert jeudi devant une cour pénale de Ryad, selon un communiqué du procureur général publié par l'agence officielle SPA. Onze suspects ont comparu en présence de leurs avocats, ajoute le communiqué, sans dévoiler l'identité des personnes.

Les avocats ont demandé à prendre connaissance des accusations exactes portées contre leurs clients et un délai pour les étudier. Le tribunal a accédé à leurs demandes, sans fixer de date pour la prochaine audience, selon le communiqué.

ats/afp/lan

Publié le 03 janvier 2019 à 15:22 - Modifié le 03 janvier 2019 à 17:21