Modifié le 28 août 2018 à 15:11

"Starbucks sans filtre", dans les coulisses de la multinationale du café

Starbucks compte 28'000 boutiques dans plus de 75 pays.
Starbucks compte 28'000 boutiques dans plus de 75 pays. [Capture d'écran - DR]
Symbole de la mondialisation, Starbucks a su imposer à des millions de consommateurs des breuvages vendus à prix d'or grâce à une stratégie marketing redoutable. Un documentaire diffusé par la RTS en explore les rouages.

En transformant le café en boisson haut de gamme, la marque américaine Starbucks a réussi à faire croire à ses clients qu'en consommant ses produits, ils étaient un peu au-dessus des autres. "Aux Etats-Unis, boire un café dans un Starbucks devant son Mac, c'est l'image de la réussite", observe Jaime Prater, un ex-employé de la chaîne interrogé dans "Starbucks sans filtre"*.

Partis enquêter sur la multinationale du café, Luc Hermann et Gilles Bovon reviennent sur l'évolution de la firme fondée à Seattle en 1971 et devenue empire mondial grâce à la rhétorique humaniste et progressiste développée par son patron, Howard Schultz, qui a quitté le groupe en 2018.

Caméra cachée

Starbucks multiplie ainsi les gestes symboliques, par exemple en offrant une couverture santé à ses salariés américains, en soutenant le mariage gay, en incitant à aller voter ou encore en promettant d'engager plusieurs milliers de réfugiés en Europe. Mais au-delà de ces engagements, révèle le documentaire, il y a la réalité d'une compagnie qui emploie à un rythme effréné 350'000 personnes à travers la planète.

Au-delà de la stratégie marketing, les employés travaillent sous pression constante comme le montrent des images tournées en caméra cachée pour le film, les managers ont l'oeil rivé sur les résultats et les arrangements fiscaux n'ont pas manqué de faire la Une des journaux.

De la même manière, les efforts affichés de Starbucks en matière d'environnement, en annonçant récemment la suppression des pailles d'ici 2020, dissimulent mal le fait, rappelé dans le film, que les 4 milliards de gobelets utilisés chaque année dans ses 28'000 boutiques restent... non recyclables.

>> Voir ces extraits du film:

jgal

* "Starbucks sans filtre" diffusé le lundi 20 août à 20h35 sur RTS Deux (à voir en ligne jusqu'au 19 septembre)

Publié le 21 août 2018 à 14:11 - Modifié le 28 août 2018 à 15:11