Modifié

La BCE redonne aux banques grecques l'accès à ses refinancements

La "dispense" ("waiver" en anglais) sera réintroduite à compter du 29 juin. [Michael Probst - Keystone]
La "dispense" ("waiver" en anglais) sera réintroduite à compter du 29 juin. [Michael Probst - Keystone]
La Banque centrale européenne (BCE) a rétabli mercredi l'accès des banques grecques à ses opérations habituelles de refinancement, ce qui leur permettra de se passer des liquidités d'urgence plus onéreuses.

Cette mesure, qui entrera en vigueur mercredi prochain, constitue l'une des premières conséquences concrètes de l'adoption par Athènes de nouvelles réformes, qui ont déjà permis le versement d'une enveloppe de 7,5 milliards d'euros (8,1 milliards de francs) d'aides financières à la Grèce.

Les banques grecques n'avaient plus accès aux opérations habituelles de refinancement de la BCE depuis le début de l'an dernier, une décision prise alors que leur pays semblait jouer son avenir au sein de la zone euro.

Comme les autres banques

La mesure permettra aux banques grecques de se refinancer auprès de la BCE aux mêmes conditions avantageuses que les autres banques de la zone euro, et ce alors qu'elles ne remplissent techniquement pas les conditions pour le faire.

La BCE les autorisera en effet à apporter en garantie de ses opérations de refinancement des obligations émises par l'Etat grec, qui ne sont théoriquement pas d'assez bonne qualité, car trop mal notées par les agences de notation.

agences/grin

Publié Modifié