Modifié

Le syndicat Unia demande à la BNS de réintroduire un taux plancher

L'action devant la BNS a été menée par une soixantaine de délégués d'Unia, menés par le conseiller national Corrado Pardini. [Peter Klaunzer - Keystone]
Les syndicalistes d'UNIA demandent à la BNS de revenir au taux plancher / Le 12h30 / 2 min. / le 5 juin 2015
La BNS doit introduire une taux de change qui permette la pérennité de la place industrielle suisse. Une cinquantaine d'ouvriers et de syndicalistes d'Unia ont manifesté vendredi à Berne devant le siège de la BNS.

Les manifestants estiment que 20'000 emplois sont menacés si l'institution ne revient pas en arrière sur le taux plancher. Le responsable du secteur industrie d'Unia, Corrado Pardini, a remis au vice-président de la BNS Jean-Pierre Danthine une résolution en 7 points ainsi qu'un réveil. Ce dernier montre qu'il est moins cinq et qu'il est urgent d'agir.

Revendications

Autre revendication, les assurances sociales doivent être exonérées des taux d'intérêts négatifs afin de garantir l'épargne de la population. Unia propose aussi l'introduction d'un taux de change préférentiel pour les exportations de produits réels, qui serait financé par une taxe sur le trafic des devises.

ats/lan

Publié Modifié

Les réserves de la BNS en recul en mai

Les réserves de devises détenues par la Banque nationale suisse (BNS) ont reculé en mai.

Elles s'établissent à 517,5 milliards, contre 522,2 milliards en avril. Il s'agit du deuxième recul consécutif.

Auparavant, les réserves avaient augmenté durant cinq mois.