Modifié le 19 mars 2015 à 17:01

Ringier annonce dix licenciements au Temps et cinq à Edelweiss

Le Temps rejoindra prochainement les locaux de l'Hebdo à Lausanne.
Le Temps rejoindra prochainement les locaux de l'Hebdo à Lausanne. [Laurent Gillieron - ]
La direction de Ringier Romandie a confirmé jeudi le nombre de personnes qui seraient remerciées dans le cadre de la réorganisation de ses rédactions: dix personnes au Temps et cinq à Edelweiss.

Le groupe Ringier a licencié 10 collaborateurs du Temps, a annoncé jeudi Daniel Pillard, directeur de Ringier Romandie. Cinq collaborateurs d'Edelweiss ont également été remerciés, a-t-il précisé.

Le directeur a affirmé que ces départs s'effectuaient sur une base volontaire, suite à une proposition de la Société des rédacteurs et du personnel (SRP) du quotidien, qui s'inquiète toutefois pour le rythme de travail ainsi que pour la qualité de la production du journal.

Liste proposée par la SRP

"On a trouvé un bon arrangement", a-t-il estimé. "Lundi, nous avons informé la SRP de notre projet de licencier huit personnes, soit 7,3 ETP. Ils ont réagi en nous proposant une liste de dix personnes, prêtes à un licenciement volontaire, soit 8,8 ETP.

"On a accepté le principe de substituer cette liste à la nôtre, pour autant que la production du journal ne soit pas entravée. Au final, la répartition est bonne". Sur les dix collaborateurs remerciés, il y aurait huit rédacteurs.

ats/ptur/olhor

Publié le 19 mars 2015 à 14:58 - Modifié le 19 mars 2015 à 17:01