La BNS abolit le taux plancher. [Keystone]
Publié Modifié

La Bourse suisse a perdu 8,67% après l'abandon du taux plancher

La Banque nationale suisse a décidé jeudi à la surprise générale d'abolir le cours plancher de 1,20 franc pour un euro. Aussitôt, le franc s'est apprécié de près de 30% par rapport à l'euro, avant de se stabiliser à 1,03 franc pour un euro.

La Bourse suisse a vécu une journée noire, clôturant à -8,67%, avec un plus bas pour Swatch Group, à -16,65%.

Cette politique n'était pas tenable à long terme, a expliqué Thomas Jordan durant une conférence de presse. Les marchés ont été "surpris" et c'est pourquoi ils réagissent aussi fortement, ajoute le président de la BNS.

Les réactions dans le monde politique et les milieux économiques n'ont pas tardé, tous faisant part de leurs inquiétudes pour l'économie suisse après cette décision.

19h30

Fin du minute par minute

Notre minute par minute prend fin, merci de nous avoir suivis.

Retrouvez les informations clés de cette journée dans notre synthèse >> L'abandon du taux plancher face à l'euro bouleverse les marchés

19h02

Le KOF annonce des difficultés pour l'industrie

L'abandon du taux plancher d'1,20 franc pour un euro aura un impact négatif sur la conjoncture en Suisse, a estimé le KOF, qui a mené une étude sur le sujet, dans un communiqué.

Selon son analyse, l'industrie des machines, le secteur automobile, la chimie, la pharma, l'hôtellerie et le domaine du textile risquent de souffrir le plus de la décision de la BNS.

18h58

Un "défi supplémentaire aux entreprises", selon Johann Schneider-Ammann

La décision de la BNS lance un "défi supplémentaire aux entreprises suisses", a déclaré devant les médias à Berne le ministre de l'Economie Johann Schneider-Ammann. "La solution viendra de l'innovation", a-t-il jugé.

L'action du gouvernement doit continuer d'être axée sur le renforcement des conditions-cadre de l'économie, pour maintenir les emplois, selon le ministre: "il est capital que nous préservions les accords bilatéraux avec l'Union européenne, la flexibilité du marché du travail, et que nous réussissions à réformer de façon attrayante le régime d'imposition des entreprises."

Le communiqué du CfLe communiqué du Cf

18h48

Des réactions politiques très contrastées

Le débat entre Christian Levrat, président du PS suisse, Yves Nidegger, Conseiller national (UDC/GE), et Christian Lüscher, Conseiller national (PLR/GE).

Christian Lüscher (PLR-GE), Christian Levrat (PS-FR) et Yves Nidegger (UDC-GE). [Steffen Schmidt/Martial Trezzini - Keystone]Steffen Schmidt/Martial Trezzini - Keystone
La décision de la BNS déclenche des réactions politiques très contrastées / Forum / 26 min. / le 15 janvier 2015

18h42

Certains choisissent d'en rire

Pendant ce temps, Investir.ch publie ironiquement l'"avis de décès du taux plancher".

L'avis de décès du taux plancher [Investir.ch]L'avis de décès du taux plancher [Investir.ch]

Sur le réseau social Twitter, le hashtag #JeSuisCHF est utilisé par les internautes pour faire de l'humour sur la situation, ou partager leurs déconvenues.

18h36

Christine Lagarde se dit "surprise"

Dans un entretien à la chaîne américaine CNBC, la directrice générale du FMI Christine Lagarde a indiqué ne pas avoir été tenue informée de la décision de la BNS et l'avoir trouvée "un peu surprenante".

Elle a ajouté qu'elle "réserverait son jugement sur la pertinence de cette décision jusqu'à ce qu'[elle] en ait d'abord discuté" avec Thomas Jordan, le patron de la BNS.

18h22

Le patron de la BNS explique l’abandon du taux plancher

Thomas Jordan, président de la BNS, lors de sa conférence de presse jeudi. [Walter Bieri - Keystone]Walter Bieri - Keystone
Le patron de la BNS Thomas Jordan explique l’abandon du taux plancher / Forum / 6 min. / le 15 janvier 2015

18h15

Le récit de la journée

Forum revient sur une journée folle pour l'économie suisse, avec le témoignage d'un trader.

Des personnes devant un bureau de change jeudi à Genève. [Martial Trezzini - Keystone]Martial Trezzini - Keystone
La fin du taux plancher racontée par un trader / Forum / 6 min. / le 15 janvier 2015

18h04

1 euro = 1,04 franc à la clôture de la Bourse

A la clôture de la Bourse, la monnaie européenne valait 1,04 franc, du jamais vu depuis août 2011. La monnaie américaine s'est quant à elle fortement dépréciée, un dollar valant 0,89 centime.

Le franc face à l'euro à la clôture [Xe.com]Le franc face à l'euro à la clôture [Xe.com]

18h01

Les files d'attente devant les bureaux de change ne diminuent pas à Genève

On se précipite aux bureaux de change pour acheter des euros en francs suisses.

Alors que la nuit tombe, les files d'attente devant les bureaux de change ne diminuent pas, comme ici à la rue du Mont-Blanc à Genève. [Pierre-François Chatton - RTS]Alors que la nuit tombe, les files d'attente devant les bureaux de change ne diminuent pas, comme ici à la rue du Mont-Blanc à Genève. [Pierre-François Chatton - RTS]

17h30

La Bourse suisse chute de 8,67%

Au terme d'une séance historique, le SMI, l'indice des valeurs vedettes de la Bourse suisse a clôturé juste au-dessus des 8400 points (8400,61), en baisse de 8,67%.

Les grands groupes exportateurs sont ceux qui ont le plus perdu des plumes, mais aucun n'a échappé à la baisse. Avec une chute vertigineuse de 16,65%, Swatch Group est le principal perdant de la journée.

Quelques autres exemples:

- Richemont -15,50%

- Novartis -11,21%

- Roche -8,62%

- Nestlé -6,20%

- UBS -11,74%

- Credit Suisse -10,99%

17h30

La synthèse des réactions politiques et économiques

17h15

Les euros refusés dans certaines stations-service

17h08

Plus de billets en euros à la CGN

Suite à l'abandon du taux plancher, "l’instabilité étant trop grande, nous sommes contraints de suspendre immédiatement, mais de façon provisoire, la vente de nos titres de transport" en euros, annonce la Compagnie générale de navigation sur le lac Léman (CGN).

17h06

Chronologie: le combat de la BNS contre le franc fort

17h03

Les paiements en ligne de PostFinance à nouveau actifs

Le problème qu'a connu le site de PostFinance au niveau de son trafic de paiements en ligne a pu être réglé en fin d'après-midi.

Le blocage résultait de problèmes techniques liés à l'actualisation du taux de change euro-franc, selon PostFinance.

17h00

Revoir la vidéo de la CP de Thomas Jordan (sous-titrée)

La conférence de presse de Thomas Jordan, président de la BNS (sous-titrée) [RTS]
La conférence de presse de Thomas Jordan, président de la BNS (sous-titrée) / L'actu en vidéo / 3 min. / le 15 janvier 2015

16h31

L'euro remonte légèrement

Vers 16h30, l'euro reprenait légèrement des couleurs face au franc suisse: 1,06 CHF pour 1 EUR.

Le cours du france suisse face à l'euro vers 16h30 (15h30 GMT). [fr.finance.yahoo.com/]Le cours du france suisse face à l'euro vers 16h30 (15h30 GMT). [fr.finance.yahoo.com/]

16h20

Le SMI chute de plus de 10%

L'indice SMI de la Bourse suisse, qui regroupe les 20 valeurs vedettes de la cote, perdait 10,3% peu après 16h00.

Quelques exemples:

Swatch - 16,8%

Nestlé -8,3%

Novartis -11,2%

Roche - 10,1%

UBS - 11,6%

Credit Suisse - 10,7

16h18

Le secteur du tourisme craint pour son avenir

Le renforcement du franc risque de rendre la Suisse encore plus chère et nous touche de plein fouet, a indiqué jeudi Christoph Juen, directeur d'Hotelleriesuisse, dans un communiqué.

Pour la Fédération suisse du tourisme, le danger que les touristes se détournent de la Suisse pour se rendre dans d'autres destinations est grand. "Le tourisme est la 4e branche d'exportation du pays", a-t-elle souligné.

16h16

La réaction du président du PDC Christophe Darbellay

16h00

Le franc s'apprécie face au dollar

La décision de la BNS a aussi "impacté" la relation dollar-franc. La monnaie helvétique s'est appréciée de plus de 13% après l'annonce de l'institut d'émission monétaire.

Le dollar a reculé sous la barre de 90 centimes, alors qu'il évoluait autour de la parité depuis quelques temps. Vers 16h00, le billet vert valait 88,65 centimes.

Vers 16h00 jeudi, le billet vert valait 88,65 centimes. [Xe.com]Vers 16h00 jeudi, le billet vert valait 88,65 centimes. [Xe.com]

15h58

Le PLR exige des réformes

Le PLR défend "l'indépendance" de la BNS et reconnaît son "expertise" après sa décision d'abandonner le taux plancher. Cette décision est "un choc considérable" pour les marchés, ajoute le parti.

"Afin d'atténuer les risques pour l'économie suisse, il est maintenant nécessaire d'alléger les charges des entreprises en réduisant les taxes, les impôts et la bureaucratie", exigent les libéraux-radicaux.

Le communiqué du PLR

15h50

Inquiétude d'Economiesuisse

Economiesuisse juge l'abandon du taux plancher "incompréhensible". La Fédération des entreprises suisse se déclare "très inquiète".

15h25

Colère à gauche

"Lamentable", affirme le Vert genevois Robert Cramer, pour qui la décision de la BNS est "une grande victoire de l'UDC.

Le président du PS Christian Levrat dénonce quant à lui la "victoire des spéculateurs contre l'économie réelle".

15h18

Travail.Suisse exprime son inquiétude

L'organisation faîtière des travailleurs a exprimé dans un communiqué son "souci des conséquences de la décision d'aujourd'hui de la Banque nationale".

"Il faut empêcher une appréciation totalement incontrôlée du franc et de la perte de places de travail qui en résultent. (...) Le Conseil fédéral doit maintenant examiner immédiatement tous les moyens à disposition, comme par exemple le contrôle des capitaux en circulation", écrit-elle.

15h00

Le Conseil fédéral "prend acte et analyse"

Le Conseil fédéral a pris acte de la décision de la BNS.

La délégation de l'économie du gouvernement se réunit dans l'après-midi pour analyser la situation.

Le Conseil fédéral se prononcera à 18h00 "par écrit et/ou oralement".

14h50

La fusion Holcim-Lafarge maintenue

Holcim reste déterminé à mener à bien son projet de fusion avec Lafarge, a déclaré jeudi un porte-parole du cimentier saint-gallois.

Il commentait la chute du cours de Bourse provoquée par les dernières décisions de la BNS.

"En ce qui concerne un éventuel impact sur le rapprochement avec Lafarge, ce que nous pouvons dire, c'est que nous restons engagés par la fusion", a dit Eike-Christian Meuter.

14h41

Le franc suisse se stabilise

Le cours du franc suisse est à peu près stable depuis midi. A 14h41, il fallait 1,02 franc suisse pour acheter 1 euro.

Le cours du france suisse face à l'euro à 14h41. [fr.finance.yahoo.com/]Le cours du france suisse face à l'euro à 14h41. [fr.finance.yahoo.com/]

14h36

L'horlogerie "très inquiète"

La Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH) se dit très inquiète des conséquences pour le secteur.

La branche exporte près de 95% de sa production, rappelle son président Jean-Daniel Pasche.

Illustration des craintes sur le secteur, l'action de Swatch Group est en chute libre et perd 16%.

14h25

Des répercussions en Europe de l'est

La décision de la BNS a levé un vent de panique en Pologne. Quelque 700'000 ménages y détiennent des crédits immobiliers libellés en francs suisses.

La bourse de Varsovie chutait jeudi de quelque 2% à la mi-journée. A 13h00 le franc suisse s'échangeait contre 4,20 zlotys, soit une hausse de 18,5% par rapport à mercredi.

L'engouement pour les emprunts en francs suisses, contractés la plupart du temps pour l'achat d'un logement, fut particulièrement fort en Pologne, ainsi qu'en Hongrie, et en Croatie au début des années 2000.

Environ 40% des crédits immobiliers en Pologne sont libellés en francs suisses, représentant un volume de quelque 31 milliards d'euros, selon la Commission polonaise de surveillance des banques (KNF).

14h18

Du monde aux bureaux de change

Des files d'attente se forment devant certains bureaux de change de Suisse romande.

Des files d'attente se forment devant les bureaux de change en Suisse romande. [Stephen Mossaz ]Des files d'attente se forment devant les bureaux de change en Suisse romande. [Stephen Mossaz ]

14h15

Les actions du SMI souffrent

Le panier d'actions du SMI des valeurs vedettes suisses, avec des pertes comprises entre 6,10% (Transocean) et 15,6 (Swatch Group).

Le panier d'actions du SMI. [Bloomberg]Le panier d'actions du SMI. [Bloomberg]

14h06

Les principales réactions

A gauche comme à droite, on est surpris. Tour d'horizon des réactions dans le 12h45 avec Christian Levrat (PS/FR), Roland Eberle (UDC/TG), Gerhard Pfister (PDC/ZG) et Martin Landolt (PBD/GL).

BNS - Taux plancher: les réactions des milieux politiques [RTS]
BNS / Taux plancher: les réactions des milieux politiques / 12h45 / 1 min. / le 15 janvier 2015

14h00

UBS prévoit d'importants impacts négatifs

Les experts d'UBS chiffrent à 5 milliards de francs le recul des exportations.

L'effet direct sur le produit intérieur brut (PIB) est estimé à -0,7%, selon une note du chef des investissements globaux d'UBS, Mark Haefele, publiée jeudi.

L'indice des prix à la consommation en Suisse pourrait quant à lui fléchir de jusqu'à 0,9% en glissement mensuel.

14h00

Thomas Jordan devant la presse

Les images de la conférence de presse de Thomas Jordan, le président de la BNS (en allemand).

La conférence de presse de Thomas Jordan, président de la BNS [RTS]
La conférence de presse de Thomas Jordan, président de la BNS / L'actu en vidéo / 3 min. / le 15 janvier 2015

13h49

Conséquences sur les petits épargnants

Interrogé sur les conséquences de la décision de la BNS sur les petits épargnants, Thomas Jordan ne pense pas que les banques vont introduire des taux négatifs.

13h48

Le SMI perd moins de 10%

Durant la conférence de presse de Thomas Jordan le SMI s'est légèrement ressaisi, perdant désormais moins de 10%.

La légère remontée de la bourse suisse.La légère remontée de la bourse suisse.

13h45

Les remarques introductives de Thomas Jordan avant la conférence de presse

13h45

La décision de la BNS à la Une des journaux économiques

13h42

Contacts avec d'autres banques centrales?

Le président de la BNS refuse de commenter sur d'éventuels contacts entre la Banque nationale suisse et d'autres banques centrales avant la décision.

13h39

L'analyse de Nicolas Rossé dans le 12h45

BNS - Taux plancher: les précisions de Nicolas Rossé [RTS]
BNS / Taux plancher: les précisions de Nicolas Rossé / 12h45 / 2 min. / le 15 janvier 2015

13h35

Les marchés "surpris"

La décision de la BNS a "surpris" les marchés et c'est pourquoi ils réagissent très fortement, selon Thomas Jordan. Le cours du franc suisse devrait se stabiliser avec le temps, ajoute le président de l'institution.

13h31

Le taux plancher pas tenable à long terme

13h30

La réaction de Christian Levrat

Si le franc et l'euro devaient se stabiliser, ce serait des dizaines de milliers d'emplois dans l'industrie d'exportation qui seraient en danger.

Christian Levrat
Christian Levrat se dit "surpris" par l'abandon du taux plancher [RTS]
Christian Levrat se dit "surpris" par l'abandon du taux plancher / L'actu en vidéo / 15 sec. / le 15 janvier 2015

13h24

Une "surprise nécessaire"

L'annonce de la sortie du taux plancher devait nécessairement être surprenante, tout comme la mise en place de cette politique à l'époque.

Thomas Jordan, président de la BNS

13h20

"Le bon moment"

Après une analyse de la situation, la BNS a jugé que c'était "le bon moment" pour abandonner la politique du taux plancher, affirme le président de la BNS Thomas Jordan.

13h05

Le Figaro parle de krach boursier

Le Figaro parle de krach boursier en Suisse. [www.lefigaro.fr]Le Figaro parle de krach boursier en Suisse. [www.lefigaro.fr]

13h02

Retour sur une décision qui surprend dans le 12h45

La Banque nationale suisse abandonne le taux plancher [RTS]
La Banque nationale suisse abandonne le taux plancher / 12h45 / 1 min. / le 15 janvier 2015

13h00

La réaction de la conseillère aux Etats Karin Keller-Sutter (PLR/SG)

Réaction de Karin Keller-Sutter (PLR-SG) à l'abandon du taux plancher [RTS]
Réaction de Karin Keller-Sutter (PLR/SG) à l'abandon du taux plancher / L'actu en vidéo / 1 min. / le 15 janvier 2015

12h55

L'analyse de François Savary

La BNS avait les moyens (de défendre le taux plancher), mais est-ce que cela valait la peine d'aller contre le vent?

François Savary, directeur des investissements chez Reyl & Cie
Le bâtiment de la BNS. [Peter Schneider - Keystone]Peter Schneider - Keystone
Abolition du taux plancher à 1,20 franc pour un euro / Le 12h30 / 5 min. / le 15 janvier 2015

12h50

La dégringolade continue sur le SMI, -13,67%

Le SMI a pratiquement perdu 14%.Le SMI a pratiquement perdu 14%.

12h45

1 euro = 1,02 franc

Le taux n'a pas vraiment évolué depuis une heure. Il faut donner 1,02 franc pour obtenir un euro.

12h45

Les bureaux de change genevois ont du travail

12h40

-11% sur la bourse suisse

Les valeurs du SMI continuent de dégringoler, à -11%.

-11% sur la bourse suisse-11% sur la bourse suisse

12h36

La réaction d'un entrepreneur vaudois

Bernard Rüeger, patron de Rüeger SA:

Réaction de l'entrepreneur vaudois Bernard Rüeger, directeur de Rüeger SA [RTS]
Réaction de l'entrepreneur vaudois Bernard Rüeger, directeur de Rüeger SA / L'actu en vidéo / 47 sec. / le 15 janvier 2015

12h35

Une réaction positive, en provenance de l'UDC

La décision de la BNS est excellente, même si elle a été prise avec retard. L'économie suisse est en assez bonne forme pour supporter le choc. L'économie suisse peut et doit maintenant faire face à cette décision.

Lukas Reimann, (UDC/SG)

12h25

Les services de Postfinance bloqués

"Le trading de devises est momentanément interrompu. Dès que les marchés auront retrouvé leur calme, les transactions seront à nouveau possibles."

12h22

La bourse suisse continue sa chute

A 12h06, la bourse suisse perdait 9,42%.

La bourse suisse ne se reprend pas.La bourse suisse ne se reprend pas.

12h20

"Un coup de tonnerre"

"C'est un véritable coup de tonnerre dans le ciel monétaire suisse et même mondial", analyse à chaud Fabrice Gaudiano, chef de la rubrique Economie de la RTS radio.

Le bâtiment de la BNS. [Peter Schneider - Keystone]Peter Schneider - Keystone
Abolition du taux plancher à 1,20 franc pour un euro / Audio de l'info / 1 min. / le 15 janvier 2015

12h16

Le site Forex.com suspend l'échange de francs suisses

Signe de la nervosité suite à la décision de la BNS, la plateforme Forex.com a annoncé suspendre l'échange de francs suisses.

"Nous reprendrons lorsque nous serons sûrs d'obtenir assez de liquidité en francs", a expliqué une analyste du site citée par Bloomberg.

12h15

La réaction amère de Nick Hayek

Le patron de Swatch parle d'un "tsunami".

Les mots me manquent. Jordan n’est pas seulement le nom du président de la BNS mais aussi celui du fleuve Jourdain, en allemand Jordan. Et ce que la BNS provoque là, c’est un tsunami. Aussi bien pour l’industrie d’exportation que pour le tourisme, mais également pour l’ensemble de la Suisse.

Nick Hayek, patron de Swatch Group

12h10

Le franc et l'euro flirtent avec la parité

Un euro s'échange actuellement à environ 1,03 francs. Pour la monnaie américaine, un franc suisse s'échange contre 1,12 dollar.

12h05

L'Union syndicale suisse préoccupée

La décision de la BNS menace les salaires et les emplois dans les secteurs actifs dans l'exportation, a indiqué jeudi l'Union syndicale suisse (USS) dans un communiqué.

Un risque de déflation est à craindre.

 La décision ouvre la porte à la spéculation sur les devises, estime l'USS. L'industrie d'exportation et le tourisme s'en trouveront affectés.

12h05

L'UBS "surprise" ne voit pas de risque de récession

Daniel Kalt, chef économiste d'UBS pour la Suisse, a réagi avec étonnement jeudi à l'annonce de la décision de la BNS.

L'expert écarte a priori le risque de récession dans le pays.

12h00

La bourse suisse continue sa chute

L'indice SMI de la Bourse suisse, qui regroupe les 20 valeurs vedettes de la cote continue de chuter à -8,5%.

Quelques exemples d'actions à la peine:

Swatch -14%

Nestlé -7,5%

Credit Suisse -10%

UBS -8,73%

12h01

Quelques réactions politiques

Christian Levrat (PS)

Roger Nordmann (PS)

Vincent Arlettaz (PLR)

 

12h00

Le e-banking compliqué?

Des utilisateurs d'e-banking se plaignent de problèmes d'accès.

Connaissez-vous aussi des difficultés à vous connecter à votre banque? Contactez-nous sur rtsinfo.ch@rts.ch.

11h52

"Un pilier"

Lundi, le vice-président Jean-Pierre Danthine affirmait à l'émission TTC que le taux plancher devait rester le pilier de la politique monétaire suisse.

Nous sommes totalement déterminés (...). C’est quand même une mesure de politique monétaire extraordinaire qui dure maintenant depuis 3 ans. Nous avons fait un point de la situation il y a moins d’un mois (...) et nous sommes convaincus que le taux plancher doit rester le pilier de notre politique monétaire

Jean-Pierre Danthine, vice-président de la BNS
Notre invité, Jean-Pierre Danthine, vice-président BNS [RTS]
Notre invité, Jean-Pierre Danthine, vice-président BNS / T.T.C. (Toutes taxes comprises) / 5 min. / le 12 janvier 2015

11h52

Le taux plancher introduit en 2011

Pour rappel, la Banque nationale suisse avait introduit un taux plancher de 1,20 franc pour un euro le 6 septembre 2011 dans le but de protéger l'économie suisse des risques d'une monnaie trop forte.

11h45

Le site internet de la bourse suisse dépassé

Face à l'affluence des visites, le site de la bourse suisse est pratiquement inaccessible.

Le site de la bourse suisse est à la peine.Le site de la bourse suisse est à la peine.

11h42

Les avoirs en euros de la BNS

Pour rappel, entre fin 2011 et fin 2014, les avoirs de la BNS en euro sont passés de 120 milliards à 174 milliards, alors que la banque s'efforçait de défendre le taux plancher en achetant des euros.

11h30

Le communiqué de la BNS

Le communiqué de la BNS. [RTS]Le communiqué de la BNS. [RTS]

Le lien:

Le communiqué de presse de la BNS

11h25

Le cours du franc suisse se tasse

La parité est atteinte: 1 euro pour 1 franc. Le SMI remonte aussi, les actions d'Holcim par exemple, qui affichaient -20%, sont remontées à -9%.

11h05

La bourse suisse dégringole

Le Swiss Market Index (SMI) plonge de plus de 7% pour chuter à 8551 points, soit son niveau d'octobre dernier. Peu après, l'action UBS perd 11%. Celle du cimentier Holcim s'effondre de 20%.

10h48

L'euro chute

Moins de 20 minutes après l'annonce, le franc suisse a plongé au-dessous de 0,85 euro pour un franc, selon un opérateur des marchés.

o

10h30

La BNS annonce l'abandon du taux plancher

La Banque nationale suisse, qui défendait un taux de change de 1 euro pour 1,20 franc suisse, annonce qu'elle abandonne ce taux plancher.

Marc Renfer, Didier Kottelat, Pauline Turuban