Modifié le 08 février 2019 à 20:31

Les fréquences 5G ont été attribuées à Swisscom, Salt et Sunrise

Une antenne 5G.
Les intérêts de la 5G pour les consommateurs: interview de Pascal Martin Forum / 7 min. / le 08 février 2019
La Commission fédérale de la communication (ComCom) a attribué les fréquences 5G aux trois opérateurs Swisscom, Salt et Sunrise. Les recettes réalisées par la Confédération se monteront à 379,3 millions de francs.

Swisscom devra débourser 195,6 millions, Sunrise 89,2 millions et Salt 94,5 millions, indique vendredi la ComCom. Dense Air, quatrième entreprise à avoir déposé une candidature, avait finalement renoncé à l'achat de fréquence 5G.

>> Ecouter l'interview de Rolf Ziebold, porte-parole de Sunrise, dans le 12h30:

Sunrise travaille pour installer la fréquence 5G.
Keystone
Le 12h30 - Publié le 08 février 2019

La procédure, qui a pris la forme d'une mise aux enchères, s'est déroulée du 29 janvier au 7 février, précise le communiqué. Les fréquences sont attribuées pour une durée de 15 ans. Afin d'introduire la technologie de radiocommunication de cinquième génération (5G), les opérateurs doivent disposer de fréquences supplémentaires, qui sont octroyées par la Confédération.

>> Regarder le sujet du 19h30:

L'arrivée de la 5G en Suisse. Aujourd'hui c'est du concret. Nos explications
19h30 - Publié le 08 février 2019

Plus rapide

Le passage à la 5G sera moins perceptible, même si la technologie permettra un temps de réaction du réseau plus rapide. "La 5G offrira une plus value en termes de sécurité, explique dans Forum Pascal Martin, expert en communication. Elle permettra aussi de délester les réseaux actuels, souvent saturés en périodes denses, et de connecter davantage d'appareils au kilomètre carré. Pour les applications du futur, c'est un réel plus, et une révolution du point de vue technologique."

La 5G représenterait même un avantage pour les personnes électrosensibles. "Il y aurait la possibilité d'utiliser des micro-antennes au lieu des grandes, ce qui permet un réseau plus dense, continue l'expert. Plus le réseau est dense, plus il est performant et moins l'appareil téléphonique émet d'ondes." La Suisse a des normes plus sévères que d'autres pays en termes de radioprotection.

Mais, à l'heure actuelle, la norme 5G n'est pas encore finalisée. Doris Leuthard a mis sur pied un groupe d'experts pour analyser les risques potentiels liés à cette nouvelle technologie.

>> Quels sont les risques de la 5G sur la santé? Ecouter le débat entre Philippe Nantermod, conseiller national (PLR/VS) et Pierre Dubochet, ingénieur expert en pollution électromagnétique:

Philippe Nantermod.
Anthony Anex - Keystone
Forum - Publié le 08 février 2019

ats/vkiss

>> Revoir la vidéo de Nouvo sur la 5G:

La 5G, un danger pour la santé ?
Nouvo News - Publié le 21 décembre 2018

Publié le 08 février 2019 à 18:50 - Modifié le 08 février 2019 à 20:31

Pas encore de téléphones compatibles

Après l'attribution des fréquences 5G, il faudra encore patienter quelque peu avant de pouvoir s'équiper d'un téléphone mobile compatible 5G.

D'après Swisscom, les premiers appareils devraient arriver sur le marché au cours du deuxième trimestre. Sunrise et Salt ne donnent pas d'indication précise pour une commercialisation de téléphones compatible, attendus en 2019, selon eux.

Swisscom précise "qu'il est indispensable que le réseau soit en place pour l'utilisation des premiers appareils". Les opérateurs doivent se conformer à l'ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant, ce qui peut ralentir le processus.