Modifié le 10 juillet 2014

Le déclin des hirondelles directement lié aux insecticides agricoles

Les hirondelles rustiques, aussi appelées hirondelles des granges, sont en déclin depuis plusieurs années en Europe, sans qu'on comprenne clairement pourquoi. Le vaste usage d'insecticides semble y être lié.
Les hirondelles rustiques, aussi appelées hirondelles des granges, sont en déclin depuis plusieurs années en Europe, sans qu'on comprenne clairement pourquoi. Le vaste usage d'insecticides semble y être lié. [ - ]
Le nombre d'oiseaux des champs, comme les hirondelles ou les étourneaux, est en baisse là où l'on trouve une concentration importante de l'insecticide le plus utilisé au monde, selon la revue Nature.

Les populations d'oiseaux comme les étourneaux ou les hirondelles sont en baisse dans les zones agricoles où l'on trouve des niveaux élevés de l'insecticide "imidaclopride". Ce produit est le plus utilisé dans le monde par l'agriculture, relate une étude publiée jeudi dans le revue scientifique Nature.

Cette étude est la première à montrer clairement des effets négatifs de l'insecticide sur des vertébrés via la chaîne alimentaire.

Substance présente dans l'eau

Les chercheurs ont montré que de hautes concentrations d'insecticide de type néonicotinoïde dans les eaux de surface - dans lesquelles vivent les insectes que consomment les oiseaux - sont en cause dans le déclin des espèces communes d'oiseaux des champs.

Leur nombre a été réduit de 3,5% par an dans les zones où la concentration d'insecticide dépasse les 20 nanogrammes par litre, une concentration largement dépassée dans de nombreuses régions.

Les explications des chercheurs en vidéo (en anglais):

sbad

Publié le 10 juillet 2014 - Modifié le 10 juillet 2014

Néonicotinoïdes, qu'est-ce que c'est?

Les néonicotinoïdes sont une classe d'insecticides agissant sur le système nerveux central des insectes, qui les désorientent et les paralysent avant de les faire mourir. Leur toxicité est inférieure chez les mammifères.

Ils comptent parmi les insecticides les plus utilisés à travers le monde et ont déjà été mis en cause dans le déclin des abeilles.

Du fait qu'ils sont considérés comme des toxines sélectives, on a longtemps pensé qu'ils ne pouvaient pas affecter l'ensemble de l'écosystème.

Manque de nourriture aussi en cause

Manger des insectes contaminés ne serait pas la seule cause du déclin des oiseaux, mais le fait que la population d'insectes diminue aussi plus drastiquement entre en ligne de compte.

Les chercheurs ne savent pas encore si la reproduction des oiseaux est affectée par le fait de consommer des insectes enrobés de produits chimiques ou si seul leur mortalité qui est en hausse.