Mise à jour le 15 janvier 2013

Un "Centre suisse du cancer" verra le jour à Lausanne en 2016

Un patient malade du cancer reçoit un traitement au Centre de recherche sur le cancer Léon Bérard à Lyon le 11 juillet 2012
Ce centre d'envergure, dédié à la lutte contre le cancer, est unique en Europe. [AFP]
Un centre suisse spécialisé dans la lutte contre le cancer sera créé à Lausanne par l'UNIL, le CHUV et l'EPFL. Les trois institutions entendent mettre sur pied un pôle de recherche de renommée mondiale.

L'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) et l'Université de Lausanne (UNIL) unissent leurs forces pour lutter contre le cancer. Ils ont signé mardi une déclaration d'intention visant la création du "Centre suisse du cancer Lausanne".

Agora
Agora [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Ce centre représente une occasion unique de développer un pôle de recherche de renommée internationale qui jouira d'un rayonnement et d'une attractivité exceptionnelle, estiment les responsables des trois institutions et de la Fondation de l'Institut suisse de recherche expérimentale sur le cancer (ISREC).

Le centre sera dirigé par George Coukos qui est notamment chef du Département d'oncologie du CHUV. Il aura comme vice-directeur Douglas Hanahan, directeur de l'ISREC. De son côté, la Fondation ISREC s'engage à poursuivre ses recherches de dons afin de construire le bâtiment sur le site du Bugnon à Lausanne.

ats/moha

Un bâtiment baptisé Agora

Le futur bâtiment sera le noyau du nouveau Centre suisse du cancer.

Quelque 400 chercheurs et cliniciens pourront être rassemblés dès 2016.

"Réunir les médecins, chercheurs et bioingénieurs sous un même toit va stimuler les efforts de collaboration qui conduiront à des percées majeures dans les stratégies thérapeutiques", estime Georges Coukos, chef du Département d'oncologie du CHUV et futur directeur du centre.

Agora - Centre du cancer est un projet dont le montant s'élève à 70 millions de francs.