Modifié le 10 novembre 2017

Demande de récusation du procureur général dans l'affaire Marie Garnier

Fabien Gasser, procureur général du canton de Fribourg.
Fabien Gasser, procureur général du canton de Fribourg. [Jean-Christophe Bott - ]
L'avocat de Marie Garnier a annoncé vendredi à la RTS qu'il allait déposer une demande de récusation du procureur général de Fribourg, chargé d'instruire l'enquête contre la conseillère d'Etat écologiste.

Nouveau rebondissement dans l'affaire de la levée d'immunité de la conseillère d'Etat fribourgeoise Marie Garnier, soupçonnée d’avoir divulgué des documents confidentiels à la presse. Son avocat a indiqué qu'il allait déposer vendredi une demande de récusation du Procureur général, Fabien Gasser.

Me André Clerc affirme que sa cliente n'était pas informée de la relation sentimentale qui liait Fabien Gasser à la vice-chancelière, contrairement à ce qu'affirmait jeudi encore le gouvernement. Or, le magistrat est chargé d'instruire l'enquête contre Marie Garnier.

Relation problématique

Pour Me André Clerc, le procureur "ne pouvait ignorer que le Conseil d'Etat allait délibérer sur la question et que sa compagne avait comme obligation professionnelle de participer aux séances du Conseil d'Etat".

Cette demande de récusation anticipée intervient à quelques jours du débat parlementaire sur la levée d'immunité de la conseillère d'Etat démissionnaire.

La cheffe de la Direction des institutions, de l’agriculture et des forêts a annoncé son départ mercredi. "C'est devenu pesant pour moi, pour ma santé, et pour ma famille", avait alors indiqué Marie Garnier.

Melchior Oberson

Publié le 10 novembre 2017 - Modifié le 10 novembre 2017