Modifié le 07 mars 2015

Claude Guéant mis en examen pour faux et blanchiment de fraude fiscale

Claude Guéant pourrait être inculpé dans l'affaire du financement de la campagne présidentielle 2007 de Nicolas Sarkozy.
Claude Guéant pourrait être inculpé dans l'affaire du financement de la campagne présidentielle 2007 de Nicolas Sarkozy. [ - CITIZENSIDE/STÉPHANE ROUPPERT]
L'ancien ministre UMP de l'Intérieur et ex-bras droit de Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, a été mis en examen samedi pour faux et usage de faux et blanchiment de fraude fiscale en bande organisée.

C'est ce qu'a annoncé samedi le parquet national financier qui enquête sur les soupçons de financement de la campagne présidentielle 2007 de Nicolas Sarkozy par la Libye de Kadhafi. .

L'ex-secrétaire général de l'Elysée sous la présidence de Nicolas Sarkozy, qui avait été placé en garde à vue vendredi matin, a l'interdiction de se rendre notamment en Malaisie.

Vente de tableaux

Claude Guéant a été interrogé par les enquêteurs sur l'origine d'une somme de plus de 500'000 euros versée sur son compte, ce qu'il avait justifié par la vente de deux tableaux du peintre flamand Andries van Eertvelt à un avocat malaisien.

Les accusations d'un financement libyen de la campagne 2007 de Nicolas Sarkozy ont vu le jour en 2012. Le site Mediapart avait alors publié un document évoquant un accord du régime libyen pour financer l'ancien président, qui assure qu'il s'agit d'un faux.

Lire aussi: L'ex-ministre français Claude Guéant a été placé en garde à vue

afp/pym/lan

Publié le 07 mars 2015 - Modifié le 07 mars 2015