Publié le 07 janvier 2015 - Modifié le 07 janvier 2015

L'essor du commerce en ligne devrait se confirmer en 2015

Le commerce en ligne.
Le commerce de détail va stagner en 2015, l'e-commerce en plein essor Le 12h30 / 1 min. / le 07 janvier 2015
Selon une étude annuelle publiée mercredi par Credit Suisse, 2015 devrait être un petit cru pour le commerce de détail en Suisse.

L'année 2015 devrait être un petit cru pour le commerce de détail en Suisse, selon les auteurs de l'étude annuelle publiée ce mercredi matin  par le Credit Suisse. La croissance du secteur ne devrait pas dépasser 0,7 %, d'où la prudence affichée par les détaillants après une année 2014 plutôt positive.

Mais 2015 devrait surtout confirmer l'essor du commerce en ligne. Notre pays resterait loin de la Norvège et de la Grande-Bretagne, aux structures comparables en terme de commerce de détail en ligne.

E-commerce en progression

Mais la Suisse progresse: dans l'alimentaire, encore embryonnaire aujourd'hui, son chiffre d'affaires devrait doubler dans les cinq ans à venir. Idem dans le domaine de l'habillement, où plus d'un franc sur quatre sera ainsi dépensé via l'e-commerce. Segment porteur depuis des années, l'électronique grand public continuera de croître.

Olivier Schorderet

Pression sur les emplois et les prix

Credit Suisse avertit: cette progression du commerce en ligne exercera une pression négative sur l'emploi au sein de la branche, où toujours plus de logiciels remplaceront les collaborateurs.

Pression aussi sur les prix, les détaillants étrangers pouvant proposer des produits toujours moins chers.

Mais tout a un coût, la gestion des boutiques en ligne et complexité du processus de livraison oblige, l'e-commerce verra exploser celui des dépenses informatiques.