Modifié

Damien Brunner: "mon but est de jouer en NHL"

Brunner est en passe de devenir le premier meilleur compteur suisse de LNA depuis 30 ans. [Sigi Tischler - Keystone]
Brunner est en passe de devenir le premier meilleur compteur suisse de LNA depuis 30 ans. [Sigi Tischler - Keystone]
Actuellement au Bélarus avec l'équipe de Suisse, Damien Brunner réalise encore une fois une saison exceptionnelle avec Zoug. L'attaquant devrait selon toute vraisemblance rejoindre l'Amérique du Nord cet été.

Deviendra-t-il le premier attaquant suisse à véritablement s'imposer en NHL? Damien Brunner, qui en a les capacités, devrait probablement rejoindre le championnat nord-américain à la fin de la saison.


Mais l'attaquant de Zoug devra tomber au bon endroit au bon moment. Et ne pas imiter un Andres Ambühl, qui avait pris le pari risqué de signer aux New York Rangers en 2009, dans un contexte pas très favorable à son éclosion.


En passe de devenir le premier meilleur compteur helvétique de la LNA en saison régulière depuis 30 ans avec ses 53 points, le Zurichois de 25 ans aimerait bien au préalable remporter le titre avec Zoug.


"Devenir meilleur compteur serait un bel honneur"

tsrsport.ch: Vous avez de fortes chances de devenir le premier Suisse meilleur compteur en saison régulière, depuis 1982 et Guido Lindemann (Arosa). Ne dites pas que vous n'y pensez pas du tout!


DAMIEN BRUNNER: Bien sûr, j'y pense. Ce serait un bel honneur. Mais il est plus important que l'équipe ait du succès. Depuis Noël, mon avance au classement est confortable, alors je n'ai pas de pression à ce niveau-là. Au pire, si je ne réussis pas à finir en tête, c'est sans doute un autre Suisse (réd: Julien Sprunger) qui me détrônera. Alors ça me va (rires).


tsrsport.ch: Franchement, pensiez-vous que vous pourriez réussir cela, lorsque Kloten ne voulait plus de vous et vous avait transféré à Zoug, en 2008/2009?


DAMIEN BRUNNER: Au début, à l'époque, j'avais d'autres soucis. Je voulais retrouver mon jeu et ma confiance. Après, tout s'est enchaîné assez vite. D'emblée, Doug Shedden m'a accordé beaucoup de temps de jeu. J'ai eu de cette manière la possibilité de devenir un meilleur joueur. Je travaille d'ailleurs énormément chaque jour afin de m'améliorer.


tsrsport.ch: Vous êtes un attaquant dominant en LNA. Vous sentez-vous désormais prêt à rejoindre la NHL dès cet été?


DAMIEN BRUNNER: En ce moment, je me concentre sur mon club. On en reparlera en fin de saison. Mais mon but est de jouer dans cette ligue un jour.


tsrsport.ch: Avez-vous déjà reçu des offres?


Brunner [Urs Flüeler - Keystone]Brunner [Urs Flüeler - Keystone]DAMIEN BRUNNER: Nous nous sommes mis d'accord avec mon agent pour garder le silence à ce sujet. J'ai beaucoup pensé à la NHL en début de saison (réd: il a décliné une offre cet été, ne se sentant pas encore prêt). Mais actuellement, ça m'est égal de savoir si des scouts m'observent ou pas dans les tribunes. Seul Zoug m'importe.


"L'exemple de Diaz me motive"

tsrsport.ch: Votre ex-coéquipier à Zoug Rafael Diaz a fait son nid à Montréal. De quoi vous motiver encore davantage?


DAMIEN BRUNNER: Je regarde beaucoup de ses matches. Ce qu'il est en train d'accomplir force le respect. Son exemple me motive, bien sûr, et il devrait inspirer tous les joueurs suisses. On est souvent en contact, mais on discute uniquement de ses performances. On ne parle pas de mon avenir éventuel en NHL.


tsrsport.ch: Votre but lors du succès 8-4 de Zoug face aux New York Rangers en match amical, début octobre, vous a-t-il aussi conforté dans vos capacités à jouer dans la meilleure ligue du monde?


DAMIEN BRUNNER: Il faut relativiser un peu cette victoire. On a tous super bien joué en équipe. Ce sont des conditions totalement différentes lorsque tu arrives au camp d'entraînement d'une équipe de NHL, en début de saison. Là, tu es seul pour prouver que tu mérites ta place.


tsrsport.ch: Vous êtes à la Belarus Cup avec l'équipe de Suisse. Ce tournoi survient juste avant le dernier rush en LNA. Est-ce qu'il tombe un peu mal?


DAMIEN BRUNNER: Non. J'adore rejoindre l'équipe nationale. Je suis sincère, ce ne sont pas des paroles en l'air. Cela me permet de me changer les idées, de prendre du recul avant de revenir en club et de tout donner pour la fin de la saison régulière. Je suis très motivé, car je tiens à disputer le Mondial après avoir manqué celui de l'an passé sur blessure (réd: à un pied). Au Bélarus, j'espère que nous livrerons deux bonnes parties, en y mettant beaucoup d'intensité.


Propos recueillis par Michaël Taillard


Publié Modifié

Damien Brunner en bref

Nom: Brunner
Prénom: Damien

Né le: 9 mars 1986
Nationalité: Suisse

Taille/poids: 180cm / 83 kg

Poste: attaquant
Tir: droitier


Carrière professionnelle:

Kloten Flyers (2006-2008), EV Zoug (2008-?).


Equipe de Suisse:

Participation au Mondial 2010.


Statistiques en LNA (au 04.02.2012): 314 matches, 101 buts, 131 assists, 232 points.