Modifié

Andrei Bykov, le diamant de Fribourg-Gottéron

Andrei Bykov est le meilleur compteur de son équipe après 19 matches de championnat. [SIGI TISCHLER  - Keystone]
Andrei Bykov est le meilleur compteur de son équipe après 19 matches de championnat. [SIGI TISCHLER - Keystone]
Andrei Bykov est sans conteste l'un des joueurs majeurs de ce début de saison. Sa technique, son patinage, son coup d'oeil et son talent - immense - en font un attaquant redouté par toutes les équipes du championnat de Suisse. Interview de l'attaquant fribourgeois.

A 23 ans, le petit tsar de St-Léonard semble bien marcher sur les traces de son père. En l'observant sur la glace, les ressemblances avec Slava sont plus que frappantes: un style de jeu identique qui plonge les supporters fribourgeois vingt ans en arrière.


Si Gottéron avait échoué dans sa conquête du titre dans les années 90, le rêve est à nouveau permis. Mais Andrei Bykov garde la tête sur les épaules et ne préfère pas trop s'enflammer. Interview.


"On est des perfectionnistes"

tsrsport.ch: Sean Simpson a récemment déclaré qu'Andrei Bykov réalisait un début de saison sensationnel. Cela fait quoi d'entendre de telles paroles de la bouche de l'entraîneur national?


ANDREI BYKOV: Je pense qu'actuellement c'est la personne qui connaît le mieux le hockey suisse, alors ça fait vraiment plaisir de l'entendre.


tsrsport.ch: Partagez-vous ce point de vue?


ANDREI BYKOV: Dans ma ligne, on est des perfectionnistes et on n'est jamais totalement satisfait de nos performances. Si on est trop content de soi-même, ça peut se dégrader. Mais c'est vrai que pour l'instant, ça se passe bien.


tsrsport.ch: Voyez-vous une raison particulière à cette forme éblouissante?


ANDREI BYKOV: C'est difficile à dire. Notre triplette a beaucoup de réussite en ce moment. L'équipe dans son entier tourne bien, ça aide beaucoup quand tout le monde tire à la même corde. Mais je ne me pose pas trop de questions, je savoure le moment présent.


Bykov-Sprunger, un duo qui provoque souvent la panique dans les défenses adverses. [Keystone]
Bykov-Sprunger, un duo qui provoque souvent la panique dans les défenses adverses. [Keystone]
tsrsport.ch:  On peut parler de véritable alchimie entre Sprunger, Plüss et vous. Vous pouvez presque jouer les yeux fermés.


ANDREI BYKOV: On a la chance d'évoluer dans le même trio depuis plusieurs années. On a surtout chacun des qualités différentes qu'on arrive à réunir pour produire de belles choses.


"Mon père me laisse libre"

tsrsport.ch: Cette saison, votre père est présent à vos côtés ce qui n'était pas le cas ces dernières années (ndlr: Slava Bykov entraînait en Russie). Est-ce que vous parlez beaucoup de vos performances personnelles?


ANDREI BYKOV: Ca dépend, on parle bien sûr hockey de temps à autre. Ce qui est bien, c'est qu'il me laisse libre. Ce n'est pas lui qui va entamer la discussion, il attend que je fasse le premier pas. S'il a des choses à dire, il le fait avec beaucoup de retenue. J'apprécie beaucoup.


tsrsport.ch: On peut penser que sa présence vous apporte une certaine stabilité.


ANDREI BYKOV: En tant que fils, c'est toujours bien d'avoir son père à ses côtés. Durant ces 7 dernières années, ça m'a manqué qu'il ne soit pas aussi présent. Je suis content que toute la famille soit réunie en Suisse. Après d'un point de vue sportif, j'ignore si cela a des conséquences sur mes performances. Je ne saurais le dire.


tsrsport.ch: Vous avez occupé il y a une semaine la tête du classement des compteurs. Est-ce que vous le consultez souvent?


ANDREI BYKOV: J'ai été étonné de me retrouver dans ce classement, je n'avais jamais figuré dans le top-10!  C'est toujours rigolo d'y jeter un coup d'oeil. Ca m'a fait plaisir d'être une fois 1er, c'était un bon feeling. Maintenant, je ne me bats pas pour ce titre. Là, on est sur une bonne série avec Fribourg et c'est là-dessus que je me concentre.


tsrsport.ch: Vous êtes surtout réputé pour être un passeur hors pair. Mais vous préférez marquer des buts, n'est-ce pas?


ANDREI BYKOV: C'est sûr que ça fait toujours plaisir de marquer un goal. C'est un très bon sentiment mais réaliser des assists, c'est aussi sympa.


"On essaie d'aller le plus loin possible"

Pas facile de subtiliser le puck à Andrei Bykov. [Keystone]
Pas facile de subtiliser le puck à Andrei Bykov. [Keystone]
tsrsport.ch: Quand on marque un but en prolongation, comme ça a été votre cas à Bienne il y a un mois, c'est le summum?


ANDREI BYKOV: Oui, mais c'était bizarre. Il s'agissait de mon premier but dans une prolongation. Je n'ai même pas explosé de joie parce que le match était fini (rires).


tsrsport.ch: Jusqu'où peut aller FR-Gottéron cette saison?


ANDREI BYKOV: On essaie d'aller le plus loin possible. Le but actuel est de conserver le plus longtemps possible notre 1ère place. C'est bien d'avoir un tel challenge.


tsrsport.ch: A Fribourg, tout le monde attend un titre. Evidemment, c'est un peu tôt pour en parler dans le vestiaire.


ANDREI BYKOV: Oui, exactement. Le titre se joue en avril et là personne pense à cela pour l'instant.


tsrsport.ch: Vous êtes sous contrat avec Fribourg jusqu'en 2014. On sait aussi que vous avez été drafté en 2009 par le Dinamo Moscou en KHL. Jouer en Russie, est-ce un but dans votre carrière?


ANDREI BYKOV: Je me suis déjà posé beaucoup de questions quand j'ai prolongé mon contrat à Fribourg. Actuellement, je ne pense pas du tout à cela. Je me concentre sur cette saison et je suis très satisfait de ma situation.


Propos recueillis par Stéphane Altyzer


Publié Modifié

Andrei Bykov express

Passions: le cinéma, la musique et j'aime aussi beaucoup manger.

Plat favori: roestis avec saucisses de Vienne.

Boisson préférée: le coca.

Lieu de vacances préféré: Denver.

Emission de TV préférée: les émissions culinaires comme "Masterchef" ou un "dîner presque parfait". Ca peut donner des idées à ma copine (rires). Moi, je ne cuisine pas trop, je préfère manger!