Modifié

De la neige jusqu'en plaine perturbe le trafic vers le Gothard

Un manteau blanc recouvre le sud des Alpes [RTS]
Un manteau blanc recouvre le sud des Alpes / L'actu en vidéo / 1 min. / le 5 novembre 2014
De l'Arc jurassien aux Alpes, de la neige est tombée jusqu'en plaine mercredi. L'autoroute A2 a même dû être fermée entre Amsteg et le tunnel du Gothard pour permettre son déneigement.

Après la tempête de foehn du début de semaine, de fortes précipitations ont succédé mercredi. La neige est tombée jusqu'à 600m en plaine.

L'autoroute A2 a été fermée entre Amsteg (UR) et l'entrée nord du tunnel du Gothard. Selon des informations de Viasuisse, la chaussée a pu être rouverte peu avant 22h00, mais elle reste interdite au trafic poids lourds jusqu'à jeudi à 05h00.

De nombreux cols ont également été fermés à la circulation, notamment dans les Alpes uranaises.

L'Arc jurassien blanchi

Dans l'Arc jurassien, l'or blanc a recouvert le sol de Saignelégier (JU) à la Vallée-de-Joux (VD) en passant par Le Locle (NE). Au sud des Alpes, la limite s'est établie autour de 1000 mètres.

De nombreux cols ont également été fermés à la circulation. Celui de l'Oberalp, entre Andermatt (UR) et les Grisons, est d'ores et déjà fermé pour tout l'hiver. Ceux du Gothard, du Klausen, de la Furka, du Susten, du Nufenen, du Grand St-Bernard et du Grimsel étaient déjà clos depuis plusieurs jours.

La limite de la neige pourrait s'abaisser jusqu'à 500 mètres jeudi, selon MétéoSuisse.

Lire aussi: Deux personnes portées disparues après un glissement de terrain au Tessin

ats/boi

Publié Modifié

De fortes pluies au Tessin

De fortes pluies sont aussi tombées sur le versant sud des Alpes depuis lundi. Au Tessin, plusieurs stations météo ont enregistré plus de 150 l/m2.

La valeur maximale a été enregistrée à Camedo, dans les Centovalli, avec 370 l/m2 en l'espace de 48 heures et 257 l/m2 en un jour. C'est la quatrième valeur journalière la plus haute pour la période d'octobre à décembre depuis 1901 et l'introduction des mesures.

Au sud des Grisons et du Valais, les stations ont enregistré entre 100 et 150 l/m2, ce qui constitue des valeurs élevées, mais pas des records.