Modifié

Ignazio Cassis: "En Ukraine, j'ai vu un pays qui s'attache aux espoirs pour imaginer son futur"

Ignazio Cassis raconte son voyage éclair en Ukraine. [Pascal Lauener - EDA]
Ignazio Cassis revient sur son voyage éclair en Ukraine / Forum / 1 min. / le 22 octobre 2022
Interrogé samedi dans Forum en marge de l'assemblée du PLR, Ignazio Cassis est revenu sur son récent voyage en Ukraine et sa rencontre avec le président Volodymyr Zelensky. Le président de la Confédération dit avoir vu "beaucoup de souffrance".

Ignazio Cassis a rencontré le président ukrainien lors de sa visite surprise en Ukraine jeudi. A la tête d'une délégation, le Tessinois a notamment évoqué la reconstruction de l'Ukraine et l'aide suisse aux civils.

Dans un tweet posté jeudi, le chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), notamment accueilli en gare de Kiev par l'ambassadeur suisse Claude Wild et le vice-ministre ukrainien des Affaires étrangères Yevhen Perebyinis, s'est déclaré choqué par la guerre d'agression menée contre les infrastructures civiles. Il s'est également montré touché par la capacité de résistance de l'Ukraine et de ses citoyens.

"La Suisse doit jouer son rôle"

"J'y ai vu un pays en guerre, avec beaucoup de souffrance, de destruction, de peur pour le quotidien et de sombreur pour le futur. J'ai vu un pays qui s'attache aux espoirs pour imaginer un futur. Un de ceux-là, c'est la reconstruction. C'est aussi de cela que nous avons parlé", a expliqué Ignazio Cassis au micro de Forum.

Le conseiller fédéral en charge du Département des affaires étrangères précise s'être rendu en Ukraine à ce moment, parce qu'il était en Ukraine il y a précisément une année. "Ils sont ensuite venus chez nous cet été pour la Conférence de Lugano. Maintenant, c'était à moi de repartir là-bas pour tirer un bilan de notre travail commun et voir la suite des opérations", a détaillé le président de la Confédération.

A ce titre, Ignazio Cassis précise: "Il y a plein de gens qui n'ont pas actuellement de chauffage et qui n'ont même pas de fenêtres. J'ai rencontré des dames qui ont des besoins humanitaires immenses et la Suisse doit aussi jouer son rôle dans cette aide humanitaire."

>> Lire aussi: En visite à Kiev, Ignazio Cassis évoque l'aide humanitaire en Ukraine avec Zelensky

Le siège PLR en jeu au Conseil fédéral?

Un an exactement avant les élections fédérales de 2023, le PLR a lancé samedi sa campagne électorale à l'occasion de son assemblée des délégués. Cette année est importante pour le parti qui pourrait voir d'autres formations politiques essayer de briguer l'un des deux sièges du PLR au Conseil fédéral. La place d'Ignazio Cassis pourrait être convoitée, notamment par les Verts.

Interrogé à ce sujet, le président de la Confédération a esquivé la question: "C'est ma dernière préoccupation en ce moment. Quand on rentre d'un pays en guerre, les priorités sont ailleurs."

>> Lire aussi: Le président du PLR Thierry Burkart appelle à des réformes libérales urgentes

Propos recueillis par Marielle Savoy

Adaptation web: jfe

Publié Modifié

D'Ukraine en Moldavie

Le président de la Confédération Ignazio Cassis se trouvait vendredi en Moldavie. Il s'est entretenu à Chisinau avec la présidente Maia Sandu des conséquences de la guerre en Ukraine voisine sur son pays et notamment de la situation humanitaire.

"J'ai transmis mes remerciements à la présidente pour la générosité et la solidarité dont la Moldavie a fait preuve à l'égard de l'Ukraine depuis le début de l'agression", a tweeté Ignazio Cassis.

"En tant que partenaire de longue date, la Suisse continue de soutenir la Moldavie en lui accordant une aide humanitaire supplémentaire de 2,4 millions de francs suisses jusqu'à la fin de l'année", a ajouté le Tessinois.