Modifié

Les températures redescendent, violents orages en Suisse alémanique

Le point sur les orages en Suisse avec Josué Gehring [RTS]
Le point sur les orages en Suisse avec Josué Gehring / Forum / 3 min. / le 22 juin 2022
La canicule a pris fin mercredi en Suisse avec des températures redescendues sous les 30 degrés. Des averses sont prévues après les orages parfois violents qui ont éclaté mardi soir en Suisse alémanique.

Le canton de Vaud a levé son plan canicule mercredi matin. La vigilance reste toutefois de mise, le retour à des températures plus clémentes n'excluant pas des problèmes de santé consécutifs à l'exposition aux fortes chaleurs de ces derniers jours, soulignent les autorités.

A Genève, l'institution de maintien à domicile (IMAD) a lui aussi levé son dispositif canicule après cinq jours où ses collaborateurs se sont activés pour aider les personnes vulnérables.

Ces prochains jours seront marqués par des averses parfois orageuses alors que le thermomètre ne devrait plus atteindre les 30 degrés avant au moins une semaine.

La Suisse romande épargnée par les orages

Des orages parfois violents ont éclaté mardi soir en Suisse alémanique. Selon SRF Météo, plus de 16'000 éclairs sont tombés dans les dernières 24 heures, le plus souvent aux Grisons.

Des chutes de grêle ont même été observées, notamment près d'Andeer (GR). Les orages ont aussi touché la région de Schaffhouse et le canton de Zurich, avec de fortes rafales de vent.

Contrairement aux prévisions de MétéoSuisse, la Suisse romande a globalement été épargnée. "Les gigantesques enclumes des orages du Lyonnais, en France, ont annihilé le potentiel orageux pour le sud de la Suisse romande", écrit mercredi le service météo.

gma avec ats

Publié Modifié

La grêle ravage des maisons en France

Le sud-ouest de la France ravagé par la grêle [RTS]
Le sud-ouest de la France ravagé par la grêle / L'actu en vidéo / 1 min. / le 22 juin 2022

En France aussi, la grêle a frappé durement le sud-ouest du pays depuis lundi soir. Des milliers de foyers étaient toujours privés d'électricité mardi en fin d'après-midi dans la région, placée en vigilance orange pour les orages.

Lundi, les pompiers sont intervenus 862 fois dans le nord de la Gironde et dans l'agglomération de Bordeaux, où des grêlons de la taille de balles de golf sont tombés, a constaté l'AFP.

La maire du Taillan-Médoc (10'000 habitants), Agnès Versepuy, a estimé que 80% des maisons étaient touchées. "Des toitures sont cassées, des plafonds se sont effondrés, il y a des maisons inhabitables", a-t-elle indiqué.