Modifié

Les Verts au diapason avec le PS sur la création d'un fonds climatique

Face à la guerre, les Verts et les socialistes demandent d'accélérer la transition énergétique [RTS]
Face à la guerre, les Verts et les socialistes demandent d'accélérer la transition énergétique / 19h30 / 2 min. / le 26 mars 2022
Réunis samedi en assemblée générale dans le canton de Glaris, les Verts suisses exigent la création d'un fonds fédéral de plusieurs milliards de francs pour décarboniser la société et l'économie. Ils ont fini par se mettre d'accord sur ce projet avec les socialistes.

Les délégués des Verts approuvent l'idée que leur parti lance, avec le PS, une initiative populaire demandant à Confédération de créer un fonds pour le climat. Ils ont validé cette démarche lors de leur assemblée à Ziegelbrücke (GL). Les délégués du PS s'étaient déjà prononcés début février en faveur du lancement d'une telle initiative.

L'objectif est une décarbonisation du pays par le biais d'investissements massifs. Après le rejet de la loi sur le CO2 en juin 2021, les deux partis avaient d'abord envisagé des initiatives séparées, avant de se décider pour une initiative populaire commune.

Entre 0,5% et 1% du PIB suisse

Ce texte, qui réunit ces deux partis en forte concurrence aujourd'hui dans les urnes à l'échelon des cantons, vise à instaurer un fonds alimenté chaque année par la Confédération à hauteur de 0,5, voire 1% du PIB, soit entre 3,5 et 7 milliards de francs.

Mais il faudra lever le frein à l'endettement. Et compte-tenu des déficits élevés de la Confédération ces deux dernières années (14 milliards en 2020, 12 milliards en 2021), il ne sera pas facile de convaincre la population de faire un tel effort.

Paix et écologie, un même combat

La guerre en Ukraine est l'occasion pour la Suisse de prendre un tournant énergétique, a lancé le président des Verts Balthasar Glättli. La politique climatique est une politique de paix, a estimé le Zurichois.

Les énergies fossiles détruisent non seulement le climat, mais aussi la démocratie et les droits de l'Homme, selon le conseiller national. Elles sont une malédiction pour les habitants des pays producteurs de pétrole, car les revenus du pétrole et du gaz profitent aux dictateurs et aux oligarques.

L'écologie et la paix vont de pair, a comparé samedi le président des Verts. Il a demandé un boycott du gaz russe par la Suisse, ainsi que des "sanctions efficaces" contre le président russe Vladimir Poutine et son entourage. Près de 80% des transactions de matières premières conclues par des oligarques russes passent par la Suisse. Les Verts zougois dénoncent cette situation depuis des décennies.

Minute de silence pour l'Ukraine

Les délégués des Verts ont observé une minute de silence en mémoire des victimes de l'attaque russe contre l'Ukraine. Balthasar Glättli s'est adressé en ukrainien aux personnes vivant en zone de guerre. "Nous sommes solidaires avec les habitants de l'Ukraine. Pas de guerre! Pas d'oppression", a-t-il déclaré.

Les Verts devaient également arrêter samedi leurs mots d'ordre pour les votations fédérales qui se dérouleront le 15 mai.

oang avec Jean-Marc Heuberger et ats

Publié Modifié