Modifié

Nouveaux trains supprimés à cause d'un manque de pilotes de locomotives

De nombreux trains ont été supprimés mardi dans l’arc lémanique. Pour les CFF, c’est un nouveau pic dans la pénurie de mécaniciens de locomotives [RTS]
De nombreux trains ont été supprimés mardi dans l’arc lémanique. Pour les CFF, c’est un nouveau pic dans la pénurie de mécaniciens de locomotives / 19h30 / 1 min. / le 28 septembre 2021
Les CFF connaissent un nouveau pic dans la pénurie de mécaniciens de locomotives. Ce début de semaine, à savoir lundi, mardi et mercredi, ils ont été contraints d’alléger la cadence des trains RegioExpress (RE) entre Vevey (VD) et Annemasse (F), qui circulent une fois par heure au lieu d’une fois par demi-heure. La situation devrait revenir à la normale jeudi.

En complément, les CFF ont modifié les horaires du train InterRegio15 (Lucerne – Genève-Aéroport), afin que celui-ci circule dans l’horaire du RE supprimé et effectue l’ensemble des arrêts prévus entre Lausanne et Genève. Ainsi, malgré la suppression de son train, la clientèle ne perdra que quelques minutes, expliquent-ils mardi dans un communiqué.

Ce manque de mécaniciens est dû à des erreurs commises dans le passé au niveau de la planification des ressources en personnel des locomotives, rappellent-ils. Le nombre de mécaniciens (280 en Suisse romande) est tout juste suffisant pour assurer tous les trains nécessaires: il suffit de quelques absences de dernière minute pour que l’effectif requis ne soit pas atteint.

>> Revoir le reportage de TTC sur la pénurie de mécaniciens sur locomotive:

La pénurie de mécaniciens sur locomotive au CFF s'est encore aggravée avec le Covid. [RTS]
La pénurie de mécaniciens sur locomotive au CFF s'est encore aggravée avec le Covid. / T.T.C. (Toutes taxes comprises) / 5 min. / le 24 août 2020

Mieux d'ici la fin de l'année

Les planificateurs cherchent des solutions de dernière minute, en contactant les mécaniciens pour leur proposer de modifier ou déplacer leurs congés par exemple. Il arrive que, malgré tous les efforts consentis de part et d’autre, l’ensemble des tours de service ne puisse pas être couvert et, qu’en conséquence, il faille supprimer des trains.

C'est le cas ponctuellement en Suisse romande depuis quelques mois. La situation doit s’améliorer d’ici la fin de l’année, assurent-ils. Samedi dernier, par exemple, les CFF ont malheureusement dû supprimer les trains de la ligne S6 du RER Vaud entre Palézieux et Lausanne, un train sur deux de la ligne L5 entre Genève et La Plaine, ainsi qu’entre Fribourg et Yverdon-les-Bains.

Tendu jusqu'à fin octobre

A moyen terme, l’entreprise a pris des mesures de recrutement renforcé. Dans les six prochains mois, quelque 200 mécaniciennes et mécaniciens de locomotive vont terminer leur formation dans toute la Suisse. La situation du personnel des locomotives reviendra ainsi à la normale d’ici fin 2021; elle reste cependant particulièrement tendue dans certaines régions jusqu’à fin octobre, comme à Zurich ou en Suisse romande.

Les CFF adressent leurs excuses à leurs clients et les prient de consulter l’horaire en ligne avant leur voyage. Des informations sont également disponibles par téléphone au numéro payant 0848 44 66 88 (24 heures sur 24).

ats/ther

Publié Modifié