Modifié

Les activités des courtiers en assurance maladie seront mieux encadrées

Le Conseil fédéral veut limiter les activités des courtiers. [Patrick Pleul - Keystone]
Le Conseil fédéral veut limiter les activités des courtiers / Le Journal horaire / 10 sec. / le 19 mai 2021
Les activités des courtiers seront mieux réglementées dans le domaine de l'assurance maladie. Le Conseil fédéral a transmis mercredi au Parlement un projet qui interdit notamment le démarchage téléphonique et limite la rémunération des intermédiaires.

Actuellement, les assureurs règlent eux-mêmes, et de manière volontaire, le cadre des activités de leurs courtiers. Certaines de ces règles n'engagent que ceux qui y souscrivent. A l'avenir, le Conseil fédéral devrait avoir la compétence de rendre ces règles obligatoires pour tous les assureurs.

Démarchage téléphonique non sollicité sanctionné

L'interdiction du démarchage téléphonique à froid, la formation des intermédiaires, une limitation de leur indemnisation, l’établissement et la signature d’un procès-verbal d’entretien avec le client deviendront inévitables. Les assurés ne subiront plus d'appels non sollicités des assureurs. Ceux qui ne respectent pas ces règles seront sanctionnés.

Le projet inclut autant les intermédiaires externes que ceux qui sont liés à l’assureur par un contrat de travail. Il concerne les assureurs qui représentent au moins 66% des assurés pour l’assurance-maladie obligatoire et 66% des recettes de primes pour les assurances complémentaires.

ats/gma

Publié Modifié