Modifié

Une quarantaine plus courte ? Discussion ouverte entre médecins cantonaux et OFSP

Une personne s'occupant du traçage des cas de coronavirus dans le canton de Zurich. [Ennio Leanza - Keystone]
Une personne s'occupant du traçage des cas de coronavirus dans le canton de Zurich. [Ennio Leanza - Keystone]
Selon des informations de la RTS, des discussions pour raccourcir la période des quarantaines ont lieu entre les médecins cantonaux et l'OFSP. Si le raisonnement n'est encore que théorique, une telle application serait un véritable changement de paradigme, en particulier pour les employeurs.

Etre testé positif au coronavirus, ne pas avoir de symptômes, ou encore, avoir seulement été en contact avec une personne positive, mais être obligé de rester en quarantaine. Cette situation désormais fréquente frustre beaucoup d'individus. Elle agace en particulier les entreprises, qui voient parfois leurs effectifs diminuer du jour au lendemain par cette mesure sanitaire.

Interviewé dans l'émission Forum, le conseiller d'Etat bernois en charge de la Santé Pierre-Alain Schnegg se dit favorable à un "raccourcissement de la durée des quarantaines".

"Aujourd'hui je me demande si une quarantaine de dix jours est toujours ce que nous devons faire. Peut-être aurions-nous meilleur temps de raccourcir cette période avec un test après quelques jours et, si ce dernier est négatif, demander une période de port du masque obligatoire au travail", explique l'élu UDC.

>> Revoir le débat de Forum:

Le débat - Mesures sanitaires: comment éviter le ras-le-bol? [RTS]
Le débat - Mesures sanitaires: comment éviter le ras-le-bol? / Forum / 20 min. / le 26 août 2020

Des discussions ont bien lieu

La RTS a appris que des discussions entre médecins cantonaux et OFSP allaient bien dans ce sens. Le président de l'Association des médecins cantonaux suisses, Rudolf Hauri, nous l'a confirmé: "Nous discutons effectivement de raccourcir la durée de la quarantaine grâce au port du masque obligatoire".

Une discussion que le Zougois estime toutefois encore "théorique", car la mesure reste discutable sur le plan épidémiologique.

Virginie Masserey, responsable du contrôle de l'infection à l'OFSP, confirme que c'est en réflexion. Les mesures sanitaires sont régulièrement réévaluées avec les médecins cantonaux. Mais il n'y a pas de décision imminente. Selon elle, ce serait risqué aujourd'hui de réduire la quarantaine, déjà plus courte en Suisse que dans les autres pays, où elle dure le plus souvent 14 jours.

>> Les précisions d'Alexandra Richard dans le 12h30:

La durée des quarantaines liées au Covid-19 pourraient être raccourcie. [Ennio Leanza - Keystone]Ennio Leanza - Keystone
Les quarantaines liées au coronavirus pourraient être raccourcies / Le 12h30 / 2 min. / le 27 août 2020

Thibaut Schaller/ther

Publié Modifié

Plusieurs milliers de personnes en quarantaine

Selon les dernières données de l'Office fédéral de la santé publique publiée mercredi, on dénombre 1973 personnes en isolement et 7971 individus faisant partie de leurs contacts ont été mis en quarantaine.

S'y ajoutent 15'285 autres personnes revenant de voyage d'un pays à risque et qui ont dû aussi passer par la case de la quarantaine.