Modifié le 09 mai 2020 à 22:10

Le CBD rencontre le succès dans cette période de confinement

Le confinement a mis le feu aux ventes en ligne de CBD en Suisse
Le confinement a mis le feu aux ventes en ligne de CBD en Suisse 19h30 / 2 min. / le 09 mai 2020
Qu'on l'utilise en chewing-gum, en produit pour le bain, en huile, en tisane ou tout simplement dans sa version classique, à fumer, le cannabis légal semble avoir particulièrement séduit pendant la période de confinement.

Edith* consomme du CBD depuis déjà plusieurs mois. Habituellement, cette Genevoise l'utilise sous forme de baume, pour calmer ses douleurs articulaires, ou d'huile, pour retrouver le sommeil. Mais depuis le début de la crise, sa consommation a changé: "Je suis un peu plus stressée que d'habitude, j'en prends donc un petit plus souvent. Cela m'aide à dormir (...) je m'endors beaucoup plus facilement et je passe une meilleure nuit", explique-t-elle.

Des commandes qui s'enchaînent

Mais Edith n'est pas un cas à part. Depuis le début des mesures de protection décidées par le Conseil fédéral face au Covid-19, les magasins spécialisés ont vu leurs commandes s'enchaîner.

Les ventes en ligne ont largement augmenté, même si elles ne compensent pas toujours celles qui se faisaient en boutique.

"On est passé d'une douzaine de commandes par mois à ce même chiffre par jour, donc il y clairement une grosse augmentation des ventes sur le web", confirme Vincent Ferrazzini, cofondateur de Kahna Queen, une entreprise de cannabis légal.

Même constat chez les kiosquiers

Pour les kiosquiers qui ont pu rester ouverts, le constat est le même: "Par rapport à avant, ça a bien augmenté et les clients achètent davantage (...) Cela a commencé depuis le confinement", confirme ainsi Nabil Jusefi, gérant de tabac.

Claudio Bulhozer, grossiste bernois présent sur le marché depuis 2016, explique que ses ventes ont explosé. Belgique, Pologne, Espagne, près de 90% de sa production part à l'étranger.

"On a des journées de 12 heures, on essaie de livrer tout le monde mais on a quand même des listes d’attente qui arrivent jusqu’à 2 semaines pour certains produits", explique-t-il. 

Dans le cannabis légal, le taux de THC est quasi inexistant. Par conséquent, il n'apporte pas d'effet enivrant mais il possède des propriétés relaxantes. Des propriétés qui semblent donc être particulièrement recherchées dans cette période inédite d'incertitude.

*Prénom d'emprunt

Sujet TV: Hélène Joaquim et Rouven Gueissaz

Adaptation web: ther

Publié le 09 mai 2020 à 20:58 - Modifié le 09 mai 2020 à 22:10