Modifié

"Le manque de matériel médical en Suisse? C'est une catastrophe!"

Dimitri Djordjèvic, directeur de la clinique privée de La Source à Lausanne [Fondation La Source - lasource.ch]
L'invité d'actualité - Dimitri Djordjèvic, directeur de la clinique de La Source à Lausanne / La Matinale / 7 min. / le 20 mars 2020
Invité vendredi par la RTS, le directeur de la clinique de La Source à Lausanne Dimitri Djordjèvic tire la sonnette d'alarme. Selon lui, les milieux médicaux se retrouveront en pénurie de matériel dans une semaine, et le personnel soignant manque dans certains secteurs.

"Le manque de matériel, notamment de masques, c'est une catastrophe! On est tous dans la même problématique, on nous promet qu'il y a des réserves de guerre, mais personne n'en voit la couleur. Nous on peut tenir encore une semaine en temps de crise, avec notre matériel, mais pas vraiment au-delà", alerte Dimitri Djordjèvic.

Interrogé vendredi matin dans La Matinale, le directeur de la clinique de La Source souligne toutefois que "nos autorités font le maximum. Les livraisons sont en cours, mais les camions sont bloqués aux douanes. C'est très compliqué pour tout le monde."

Au sujet du personnel soignant, il explique que "dans certains secteurs, il y a trop de monde, alors que dans d'autres, comme les soins intensifs, on a plutôt une pénurie de personnel et on aura besoin de bras et de cerveaux."

"La vague va arriver"

"Il n'est plus temps de parler de clivage entre hôpitaux public et cliniques privées. On travaille tous à une cause, celle de combattre cette pandémie et de passer le pic, on réglera les comptes administratifs après", précise-t-il.

"La vague va inévitablement arriver chez nous. Nous avons donc dû transformer notre unité de soins intensifs, car ce sont les soins intensifs qui sont le gros défi pour les patients fragiles et les patients âgés. Nous allons donc confiner une aile de la clinique pour pouvoir accueillir jusqu'à une dizaine de patients en soins intensifs à La Source", détaille-t-il encore.

Négociations avec l'UE

Au sujet de la livraison de matériel de protection pour la Suisse, Guy Parmelin a annoncé vendredi une percée. La présidente de la Commission européenne avait déclaré dimanche que l'UE allait bloquer l'exportation de ce matériel en raison de la pandémie de coronavirus.

Après plusieurs contacts avec le commissaire européen au commerce Phil Hogan, Bruxelles a donné pour instruction aux pays membres de l'Union européenne de ne plus bloquer les exportations de matériel de protection vers la Suisse et les autres pays de l'Association européenne de libre échange (AELE), a écrit vendredi le ministre de l'économie sur Twitter.

Propos recueillis par Romaine Morard

Adaptation web: Victorien Kissling

Publié Modifié

Des applaudissements à 12h30

Les grands groupes suisses de médias appellent la population à applaudir le personnel médical et soignant vendredi à 12h30 pour son engagement face au coronavirus. Chacun(e) est invité(e) à marquer sa reconnaissance durant une minute depuis sa fenêtre ou dans la rue.