Modifié

Milliers de personnes dans la rue pour la Journée pour les droits des femmes

FEMMES EN SUISSE [RTS]
FEMMES EN SUISSE / L'actu en vidéo / 1 min. / le 8 mars 2019
Plusieurs milliers de personnes ont manifesté vendredi à Lausanne à l'occasion de la Journée internationale pour les droits des femmes. Près de 200 personnes se sont aussi rassemblées à Genève.

Mobiliser, tisser de nouveaux contacts et réaffirmer l'importance de la lutte des femmes contre les inégalités dont elles sont les victimes: la journée du 8 mars servait de préparation à la grève des femmes du 14 juin, annoncée de longue date.

A Lausanne, les femmes sont descendues dans la rue derrière une banderole violette "Pour nos droits et libertés - Femmes en grève le 14 juin".  "Femmes à l'offensive, grève féministe 14 juin", annonçait l'énorme banderole déployée à Genève.

En vue du 14 juin

L'égalité salariale est au coeur des revendications, mais pas seulement. Les militants réclament aussi une réelle représentation des femmes en politique - elles ne sont globalement que 30% de parlementaires aux niveaux fédéral et cantonal - ainsi que la reconnaissance du travail domestique et éducatif.

Les syndicats ont profité de cette journée pour lancer la grève des femmes du 14 juin, ce qui pousse certaines élues bourgeoises à se distancier de l'évènement, ce n'est toutefois pas le cas de de la conseillère d'Etat genevoise PLR Nathalie Fontanet, invitée dans le 19h30 (Voir encadré).

>> Le sujet du 19h30:

8 mars : manifestation dans les rues de Fribourg et mobiliser pour la grande grève des femmes du 14 juin prochain [RTS]
8 mars: manifestation dans les rues de Lausanne et mobilisation pour la grande grève des femmes du 14 juin prochain / 19h30 / 2 min. / le 8 mars 2019

ats/lan

Publié Modifié

"Toute mobilisation des femmes appartient aussi à la droite" pour Nathalie Fontanet

Invitée du 19h30, la conseillère d'Etat genevoise Nathalie Fontanet a déclaré que "toute mobilisation des femmes en faveur de l'égalité doit appartenir à la droite de la même façon qu'à la gauche". La magistrate en charge des Finances et des ressources humaines a estimé qu'"il n'y a pas de raison d'avoir des clivages à ce niveau-là, c'est un enjeu de société".

L'élue PLR a encore expliqué que, pour elle, "la grève est le résultat d'un conflit social, mais, s'agissant d'une mobilisation", elle y est "tout à fait favorable". Si elle ne fera pas grève le 14 juin ("je suis une élue du peuple"), elle s'exprimera toutefois lors de la mobilisation genevoise.

Nathalie Fontanet a dit aussi qu'"une journée comme aujourd'hui est extrêmement nécessaire", l'égalité salariale étant loin d''être atteinte en Suisse. Elle a relevé que dans les 100 plus grands conseils d'administration du pays, "la représentation des femmes est uniquement de 8%".

Mercredi, lors de la réunion hebdomadaire du Conseil d'Etat genevois, Nathalie Fontanet proposera donc de modifier la Loi sur les commissions officielles ainsi que celle sur les institutions de droit public. Elle souhaite que toutes les commissions soient composées, au minimum, de 40% du sexe sous-représenté, souvent le sexe féminin, mais parfois le sexe masculin.

>> Son interview complète dans le 19h30:

Nathalie Fontanet: "Toute mobilisation des femmes appartient aussi à la droite" [RTS]
Nathalie Fontanet: "Toute mobilisation des femmes appartient aussi à la droite" / 19h30 / 2 min. / le 8 mars 2019