Modifié le 18 avril 2012 à 15:10

Des scientifiques japonais redonnent espoir aux chauves

Des dizaines de millions de personnes souffrent de calvitie dans le monde.
Des dizaines de millions de personnes souffrent de calvitie dans le monde. [Alain Le Bot - ]
Des chercheurs japonais donnent un nouvel espoir aux personnes atteintes de calvitie. Ils sont parvenus à recréer des follicules pileux entièrement fonctionnels chez la souris.

Une équipe de chercheurs japonais a affirmé être parvenue à recréer des follicules pileux sur une souris grâce à l'emploi de cellules souches adultes et de leurs niches. Ce procédé ouvre potentiellement la voie à de futures thérapies régénératrices.


Le groupe de recherche, dirigé par le professeur Takashi Tsuji, a recréé des follicules pileux qui ont eux-mêmes généré des poils une fois transplantés sur une souris dépourvue de pilosité. Le cycle habituel de repousse après vieillissement et chute a également été vérifié, selon les scientifiques.


"Le follicule pileux transgénique développe les structures correctes et forme les connexions appropriées avec les tissus hôtes avoisinants tels que l'épiderme ou les muscles arrecteurs et fibres nerveuses", ont-ils précisé. L'étude a été publiée dans la revue "Nature Communications".


Dents de remplacement

Le professeur Tsuji et son équipe avaient déjà réalisé une expérience remarquée l'année dernière en réussissant à faire pousser une dent à partir de cellules implantées dans un rein de souris. Il l'avaient ensuite transplantée dans la gencive d'une autre souris, confirmant qu'elle pouvait s'adapter à l'environnement buccal, se connecter à des nerfs et des vaisseaux sanguins, comme si c'était une dent naturelle.


"Nos études démontrent le potentiel non seulement pour les thérapies régénératrices de cheveux, mais aussi pour créer des organes de remplacement", a assuré le professeur.


afp/dk


Publié le 18 avril 2012 à 15:04 - Modifié le 18 avril 2012 à 15:10