Modifié le 04 août 2011 à 09:10

Nouvelle théorie sur le double visage de la Lune

La Lune, astre aux deux visages.
La Lune, astre aux deux visages. [Hervé Staub - ]
Selon une étude publiée ce mercredi dans la revue Nature, les reliefs qui hérissent la "face cachée" de la Lune, très différente de sa face visible, pourraient avoir été formés par l'impact d'une autre lune, plus petite.

La Lune montre aux Terriens un visage plat et sans aspérités. Mais elle cache une autre face, bien différente, parcourue de cratères et de chaînes de montagnes culminant à plus de 3'000 mètres.


Les scientifiques ne se sont jamais mis d'accord sur les causes de cette asymétrie lunaire et ont proposé une multitude de théories. La dernière en date a été publiée ce mercredi par la revue Nature.


On sait que la Lune est un amas de matière agglomérée, né d'une énorme collision entre la Terre et un corps céleste baptisé Théia. Les deux astronomes auteurs de l'étude pointent que d'autres amas de matière, plus petits, auraient pu se créer de la même façon et donner naissance à de "mini-lunes".


Collision entre la Lune et une "mini-lune"

D'après les astronomes, une de ces "mini-lunes", d'un diamètre trois fois inférieur à notre Lune, aurait ainsi pu entrer en collision avec elle. L' impact aurait alors imprimé des chaînes de montagnes à la surface de la Lune.


"Cette étude montre que c'est plausible mais n'apporte pas de preuve", tempère dans un commentaire séparé, également publié dans Nature, la planétologue Maria Zuber. Des données attendues l'an prochain de la mission de reconnaissance lunaire de la Nasa (LRO) pourraient confirmer ou infirmer cette nouvelle théorie.


afp/tur


Publié le 03 août 2011 à 17:55 - Modifié le 04 août 2011 à 09:10