Publié le 05 septembre 2019 à 09:18

Les millions de l'Union européenne pour un projet photovoltaïque vaudois

Le CSEM va recevoir une aide de 10 millions de francs pour son projet Hiperion.
Un projet de panneaux photovoltaïques du CSEM soutenu par la Commission européenne La Matinale 5h - 6h30 / 1 min. / le 05 septembre 2019
La Commission européenne accorde son soutien au projet HIPERION, qui veut donner un souffle nouveau à l’industrie du photovoltaïque. Le projet fait partie d'un consortium coordonné par le Centre suisse d'électronique et de microtechnique (CSEM) à Neuchâtel.

Le projet vise à mettre sur le marché des modules solaires hyper efficaces basés sur la technologie innovante de la start-up Insolight, basée à Ecublens (VD) sur le site de l'Innovation Park de l'EPFL, a indiqué mardi le CSEM dans un communiqué. Quatre autres partenaires suisses font partie du consortium.

Le projet HIPERION (pour Hybrid Photovoltaics for Efficiency Record using Integrated Optical technology) bénéficie d'un soutien financier de 10,6 million d'euros (11,4 millions de francs) de l’Union européenne, dans le cadre de son initiative "Augmenter la compétitivité de l’industrie européenne du photovoltaïque".

Augmenter le rendement

Selon des estimations officielles récentes, le potentiel d'énergie solaire exploitable sur les bâtiments suisses pourrait permettre de couvrir la consommation d'électricité du pays. Les panneaux photovoltaïques à disposition sur le marché affichent un rendement avoisinant les 20%, mais un important potentiel d'amélioration existe.

S’inspirant d’une technique utilisée dans le spatial, Insolight a mis au point une solution qui augmente drastiquement l'efficacité des panneaux solaires. Il s'agit de passer d'un rendement énergétique de 20% à 30%, lit-on dans les explications.

Reste à préparer l'industrialisation. Emmené par le CSEM, un consortium d'une quinzaine de centres de recherche technologique, d'Universités et d'entreprises s’est rassemblé derrière un objectif: voir au plus vite cette innovation garnir les toitures, puis les centrales solaires à grande échelle.

ats/cab

Publié le 05 septembre 2019 à 09:18