Publié le 22 mars 2019 à 20:39

Avec 71,4% de femmes à l'exécutif, Vaud réalise une première historique

Femmes dans les exécutifs: retour sur l'exception vaudoise.
Femmes dans les exécutifs: retour sur l'exception vaudoise. 19h30 / 2 min. / le 22 mars 2019
L'élection tacite lundi de Rebecca Ruiz place cinq femmes sur les sept sièges du Conseil d'Etat. Ce ratio de 71,4% est une première suisse, au niveau fédéral et cantonal, comme le constate la RTS qui s'est plongée dans les archives.

Depuis l'élection de la première conseillère d'Etat en 1983 - la socialiste Hedi Lang à Zurich en 1983 - le nombre de femmes dans les exécutifs cantonaux n'a cessé d'augmenter en Suisse, exception faite d'un léger recul en 2007. Mais en 2019, elles sont encore un peu moins d'un quart (24,7%) à occuper un poste dans l'un des vingt-six gouvernements cantonaux.

Avec l'élection de la socialiste Rebecca Ruiz à la succession de Pierre-Yves Maillard, Vaud devient le premier canton à atteindre un pourcentage de 71,4% de femmes au Conseil d'Etat. Il devance Thurgovie, seul autre canton à compter une majorité de femmes au gouvernement (60%), avec 3 sièges sur 5.

En bas du tableau se trouvent les cantons de Lucerne, des Grisons, du Tessin et d'Appenzell Rhodes-extérieures qui ne comptent actuellement aucune femme dans leur gouvernement. Dans les autres cantons, le nombre varie entre 1 et 3 femmes.

Au niveau de la répartition par parti, les Verts sont les seuls à afficher une majorité d'élues, avec 4 sur 6 sièges dans les exécutifs cantonaux. Mais c'est le Parti socialiste qui affiche le plus grand nombre de femmes élues, puisque Rebecca Ruiz est la 14e à rejoindre un gouvernement, sur 29 élus socialistes.

A noter encore qu'au sein des exécutifs communaux, les femmes représentent 26% des élus.

Article web: Victorien Kissling

Sujet TV: Manon Germond

Publié le 22 mars 2019 à 20:39