Modifié le 08 décembre 2016 à 07:48

La manufacture Vulcain, au Locle, proche de la disparition

La manufacture Vulcain, au Locle, a licencié près des deux tiers de son personnel.
La manufacture Vulcain, au Locle, proche de la disparition Le Journal du matin / 1 min. / le 08 décembre 2016
La marque horlogère Vulcain du Locle a licencié près des deux tiers de son personnel, soit sept personnes sur douze. La société en mains saoudiennes est une victime de la crise horlogère.

Manufacture historique du Locle, Vulcain a été créée en 1858. Aujourd'hui, le groupe appartient à une société domiciliée à Rapperswil et détenue par un investisseur saoudien.

Chercherait-il désormais à vendre Vulcain? La responsable opérationnelle confirme les licenciements annoncés mercredi par ArcInfo, mais refuse de commenter les spéculations sur l'avenir de la marque horlogère.

La marque des présidents américains

Vulcain a fabriqué les montres de nombreux présidents américains. Trumann, Eisenhower, Johnson ou Nixon: tous ont porté au poignet la fameuse Cricket, une montre bracelet apparue en 1947 et dotée d'une sonnerie retentissante en guise de réveil.

Barack Obama, lui, arborait une Tag Heuer avant sa nomination et n'a jamais porté de Vulcain en public. Le président sortant s'est en revanche toujours affiché avec une Jorg Gray, un chronographe américain d'entrée de gamme.

Frédéric Mamaïs/oang

Publié le 08 décembre 2016 à 07:44 - Modifié le 08 décembre 2016 à 07:48