Publié

Neuchâtel veut mieux inclure les personnes vivant avec un handicap

Il s'agit de garantir à toute personne une participation pleine et entière à la vie de la société, malgré le handicap.  [Gaëtan Bally - Keystone]
Neuchâtel veut mieux inclure les personnes vivant avec un handicap / Le Journal de 22h30 / 1 min. / le 26 février 2021
Le canton de Neuchâtel a présenté vendredi une loi qui se veut innovante en matière d'intégration des personnes vivant avec un handicap. Il va créer un poste de préposé à l'inclusion ainsi qu'une commission dévolue à ce domaine.

Les offres de prestation seront étendues, notamment en lien avec les possibilités de vie à domicile et le soutien aux proches aidants.

Il s'agit de "passer d'une vision centrée sur l'invalidité à une vision centrée sur la personne, pour qu'elle devienne un citoyen à part entière", a expliqué le conseiller d'Etat Alain Ribaux.

Ses propos résument l'ambition d'une loi qui se veut "à la pointe des cantons romands". Seul Fribourg dispose aussi d'une nouvelle réglementation, mais n'a pas créé de poste de préposé. En Suisse alémanique, c'est le cas en revanche à Zurich et à Bâle-Ville.

Garantir la pleine participation à la société

Un plan d'action a été défini, qui englobe notamment la scolarité et la formation, le logement ou la vie professionnelle. Une enveloppe de 100'000 francs va être allouée pour des projets pilotes en faveur de l'inclusion. Il s'agit de garantir à toute personne une participation pleine et entière à la vie de la société, malgré le handicap.

Le projet neuchâtelois, qui sera soumis au Grand Conseil, prévoit encore la création d'une Commission des plaintes, qui pourra traiter des questions d'inégalité et de discrimination.

Roger Guignard/oang

Publié