Modifié le 22 juin 2019 à 23:13

Après le violent orage de vendredi, le Val-de-Ruz est sous le choc

Les habitants du Val-de-Ruz sont sous le choc au lendemain de l'orage dévastateur qui a frappé la région
Les habitants du Val-de-Ruz sont sous le choc au lendemain de l'orage dévastateur qui a frappé la région 19h30 / 2 min. / le 22 juin 2019
Le Val-de-Ruz (NE) est sous le choc, après le violent orage qui s'est abattu la nuit dernière sur la région. Celle-ci a enregistré l’équivalent d’un mois de pluie en trois heures. Quatre personnes ont été blessées, dont une grièvement, et les dégâts sont importants.

La tempête s'est abattue dès 22h vendredi soir sur la région du Val-de-Ruz. Le Seyon, qui traverse Villiers et Dombresson, a débordé et tout emporté sur son passage. L'eau montait à plus d'un mètre dans les rues des villages, a indiqué samedi matin le porte-parole de la police cantonale neuchâteloise Pierre-Louis Rochaix.

Des dizaines de véhicules ont été emportés par les masses d'eau. Quatre personnes ont été blessées, dont une grièvement et les autres légèrement. Le blessé grave a été transporté à l'hôpital de l'Ile à Berne, a précisé Pierre-Louis Rochaix.

Plusieurs personnes ont dû être dégagées de leurs voitures, qui se sont retrouvées dans le lit de la rivière ou retournées sur le toit. Outre ces quatre blessés, sept autres personnes ont été soignées et contrôlées sur place par les services sanitaires, ont déclaré les intervenants lors de la conférence de presse samedi matin.

Les secours ont cessé de chercher d'éventuelles personnes en difficulté samedi dans l'après-midi, personne n'ayant été signalé comme disparu.

>> Notre galerie d'images des dégâts au Val-de-Ruz

 

Un orage exceptionnel

Selon Météonews, entre 70 et 100 litres d'eau par m2 se sont déversés pendant trois heures localement. Cela représente environ un mois de pluie. En comparaison, la ville de Neuchâtel n'a reçu que 9 litres/m2 au même moment, 21 à La Chaux-de-Fonds.

>> Les précisions de Nicolas Beer dans le 19h30:

Nicolas Beer: "Ce sont parfois des pans entiers de route qui ont été balayés par la crue"
19h30 - Publié le 22 juin 2019

Il ne s'agit pas d'un orage classique. Mais d'un orage plus insidieux avec des pluies intenses dues à une masse humide et instable en l'absence de vent qui se déversent brusquement avec une forte intensité et une certaine durée à un même endroit en raison de l'absence de vent, a expliqué Frédéric Glassey. Et en ce sens c'est un phénomène exceptionnel.

>> Les explications de François Mettra, hydrologue et prévisionniste, dans Forum:

La vague générée par les orages a tout emporté sur son passage.
Laurent Gillieron - Keystone
Forum - Publié le 22 juin 2019

Travail à un meilleur écoulement des cours d'eau

Les opérations de recherche ont fait place aux opérations de préparation en prévision de nouvelles pluies, a précisé le porte-parole de la police cantonale neuchâteloise Pierre-Louis Rochaix. Les travaux visant à un meilleur écoulement des cours d'eau se poursuivent entre Villiers et Dombresson (NE). Les canaux couverts sont démolis afin de permettre à la rivière souterraine de mieux s'écouler.

A l'inverse, les déblaiements des caves et autres bâtiments privés ont été ralentis. Ils reprendront dimanche, lorsque les intempéries seront définitivement passées. "Rien ne sert de les vider, s'ils doivent être re-remplis dans les heures qui suivent", a fait remarquer Pierre-Louis Rochaix.

Pour éviter d'affoler encore plus une population déjà inquiète et au vu d'une situation météorologique changeante, le porte-parole refuse d'évoquer des mesures potentielles plus importantes. Il assure cependant que "la situation est évaluée heure par heure, minute par minute" et que la population sera protégée dans tous les cas de figure.

>> Les explications de François Cuche, conseiller communal en charge de la sécurité, dans Forum:

Les villages de Dombresson et Villiers ont été dévastés par les violents orages.
Laurent Gillieron - Keystone
Forum - Publié le 22 juin 2019
 

Routes fermées

Des dizaines de bâtiments ont subi des dégâts très importants. Caves et garages souterrains, mais aussi rez-de-chaussées ont été entièrement inondés. Des talus ont été ravagés et la route entre Dombresson et Le Pâquier a été détruite par endroits, ont précisé les intervenants.

Cette dernière, couverte de boue et de véhicules renversés, est fermée dans les deux sens et le restera durant plusieurs jours, selon Pierre-Louis Rochaix. Entre 22h et 3h45, la police a reçu environ 560 appels qui concernaient le seul Val-de-Ruz, a indiqué son porte-parole.

La panne générale d'électricité est quant à elle terminée. Des 150 foyers privés de courant en matinée, il ne reste plus que quelques bâtiments, dont les tableaux électriques ne sont toujours pas accessibles.

Les secours s'organisent

Une machine de chantier a commencé de déblayer la route cantonale. Les intervenants doivent prendre rapidement des mesures pour canaliser les lits du Ruz Chasseran et du Seyon dans les villages.

"Nous n'avons pas une idée claire de l'état des canalisations ni des lits des rivières, car beaucoup de matériaux ont été charriés et qu'il est difficile de retenir l'eau", a expliqué le responsable des ponts et chaussées lors de la conférence de presse.

La responsable communale de crise Anne-Christine Pellissier a également mis en garde contre les dangers potentiels dans les rues communales, des couvercles de canalisation ou d'hydrantes ayant pu être emportés. Là aussi, des travaux de déblaiement vont être rapidement entrepris.

Les pompiers engagés ont eux aussi encore de nombreuses heures à dégager les locaux inondés. Les travaux vont durer toute la nuit, a estimé le responsable à la conférence de presse.

>> Les précisions de notre journaliste Etienne Kocher à Dombresson

Les habitants collaborent et s'organisent à Villiers et Dombresson pour évacuer les gravats.
Laurent Gillieron - Keystone
Forum - Publié le 22 juin 2019

ats/jfe

Publié le 22 juin 2019 à 07:55 - Modifié le 22 juin 2019 à 23:13

Consignes de sécurité

Les autorités cantonales appellent les habitants de la région à:
- Ne pas aller en forêt,
- Se tenir à distance des bâtiments et des lignes électriques endommagées,
- Ne pas s'approcher des cours d'eau en crue.

La Chaîne du Bonheur aidera Dombresson et Villiers (NE)

La Chaîne du Bonheur aidera la population du Val-de-Ruz (NE) frappée par les inondations.

Tous les ménages affectés à Dombresson et Villiers auront la possibilité de soumettre des demandes de soutien une fois les dégâts connus et les formalités avec les assurances réglées.

La Chaîne du Bonheur financera ces demandes avec son fonds permanent pour les intempéries en Suisse qui a été constitué avec le surplus de grandes collectes précédentes, a-t-elle expliqué samedi dans un communiqué.

La localisation de Dombresson