Modifié le 01 juillet 2017

Douze bureaux de poste sont menacés dans le canton de Genève

Le bureau de poste de Bellevue est menacé.
Le bureau de poste de Bellevue est menacé. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]
La Poste a annoncé mercredi que 12 bureaux étaient menacés de fermeture dans le canton de Genève, alors que 35 autres sont garantis au moins jusqu'en 2020. Des points d'accès supplémentaires seront mis en place.

La Poste précise qu'elle "poursuivra ou entamera un examen minutieux au cas par cas des 12 filiales traditionnelles dont le maintien à l'avenir n'est pas garanti".

Dans deux localités, La Poste était déjà en négociation avant le mois d’octobre 2016 et les solutions trouvées seront mises en oeuvre dans les prochaines semaines.

Points d'accès supplémentaires

En ville de Genève, 13 offices sur 15 sont garantis jusqu'en 2020. Parallèlement, la Poste poursuivra le développement de son réseau en ajoutant jusqu'à 19 points d'accès supplémentaires.

Pour ce faire, elle étudie la configuration optimale de points clientèle commerciale et de points de dépôt et de retrait, ainsi que l'emplacement d'automates "My Post 24" dans les grandes localités.

ats/boi

Publié le 21 juin 2017 - Modifié le 01 juillet 2017

La liste des bureaux menacés

Les douze bureaux de postes menacés de fermeture sont les suivants: Anières, Avully, La Croix-de-Rozon, Bellevue, Chêne-Bougeries, Genève 11 Stand, Genève 17 Malagnou, Genève 5 Dépôt, Meinier, Perly, Châtelaine, Veyrier.

Syndicom dénonce

Dans un communiqué, le syndicat Syndicom a indiqué qu'il ressortait "clairement" que La Poste "ignore les décisions politiques", car le Conseil national a adopté en mai dernier une motion qui doit rendre impossibles les projets actuels de fermeture.

Et d'ajouter que "le processus de fermeture doit être boycotté". Tant que le Conseil fédéral se contentera d'observer la situation "les bras croisés", cantons et communes ont intérêt à s'opposer fermement au démantèlement, précise Syndicom.