Modifié

Les fonctionnaires fribourgeois se battent contre la simplification de leur licenciement

Les fonctionnaires fribourgeois se battent contre la simplification de leur procédure de licenciement. [Laurent Gillieron - Keystone]
La révision de la loi sur le licenciement des fonctionnaires fribourgeois inquiète / La Matinale / 1 min. / le 12 avril 2021
La révision de la loi sur le personnel de l'Etat de Fribourg suscite l'inquiétude de certains fonctionnaires, qui craignent la simplification des procédures de licenciement. Le Conseil d'Etat juge que les procédures de résiliation des rapports de travail sont actuellement trop lourdes.

De leur côté, les organisations syndicales estiment que le gouvernement fribourgeois veut supprimer toutes les barrières protégeant les personnes salariés par l'Etat contre les licenciements. Ainsi, l'avertissement - qui précède actuellement tout renvoi - serait supprimé.

Il serait remplacé par une simple mise en garde, qui ne pourrait pas être contestée. Pour le président de la faîtière des syndicats des fonctionnaires fribourgeois, Bernard Fragnière, qui s'est exprimé dans La Matinale, ce projet de loi va beaucoup trop loin sous sa forme actuelle.

"On ne peut plus contester un avertissement, on ne sait pas si la personne pourrait être accompagnée lors d'un entretien en cas d'ouverture d'une procédure disciplinaire. Le projet qui a été proposé en consultation va trop loin, et on espère vraiment que le Conseil d'Etat fribourgeois revienne sur certains éléments", indique-t-il.

"Tout le monde est perdant"

L'Etat de Fribourg est cependant bien déterminé à changer le système actuel. Le Conseil d'Etat estime que certains employés et employées de l'Etat ne donnant pas satisfaction ralentissent le processus de licenciement en s'opposant aux avertissements. Pour Gabrielle Merz-Turkmani, cheffe du service du personnel de l'Etat de Fribourg, cela est dommageable pour tout le monde.

"La personne peut effectivement ralentir [le processus]. Tout le monde est perdant finalement, la personne elle-même, et le climat dont toute l'équipe peut vraiment souffrir. Pour éviter ça, on voudrait miser sur une culture de la proactivité et du dialogue pour pouvoir à l'avenir éviter le plus possible de telles procédures."

La procédure de consultation concernant cette révision de la loi sur le personnel est maintenant terminée. Le gouvernement fribourgeois présentera son rapport à la fin du mois.

Maurice Doucas/asch

Publié Modifié