Modifié le 31 mai 2018 à 11:36

Décès de Jacques Hirt, visionnaire et ancien maire de La Neuveville (BE)

Jacques Hirt.
Jacques Hirt. [www.aenj.ch]
Ancien maire de La Neuveville (BE) et personnalité autonomiste engagée dans les milieux culturels, Jacques Hirt est décédé samedi dernier à l'âge de 81 ans, a confirmé jeudi l'actuel maire de la commune Roland Matti.

Né le 16 mai 1937, Jacques Hirt a été une personnalité marquante au-delà de sa commune. Il avait lancé l'idée de fédérer les cantons de Neuchâtel et du Jura ainsi que le Jura bernois dans un "supercanton" de l'Arc jurassien, considérant les frontières comme un handicap. Son idée a été reprise des années plus tard, mais sans susciter d'engouement.

Instituteur de formation, Jacques Hirt était engagé dans la Question jurassienne, plaidant en faveur d'un Jura bernois doté de davantage d'autonomie. Maire de La Neuveville de 1989 à 2000, il a été le premier maire autonomiste, brisant l'hégémonie radicale.

Romans policiers

Au cours de son mandat, il a lancé l'idée d'une fusion de La Neuveville avec Le Landeron, commune voisine du canton de Neuchâtel. Son mandat avait été entaché par une pollution de l'eau potable qui avait déclenché une épidémie de gastro-entérite en 1998.

Jacques Hirt a également écrit plusieurs romans policiers publiés de 2004 à 2014.

ats/hend

Publié le 31 mai 2018 à 11:32 - Modifié le 31 mai 2018 à 11:36