Modifié

Le campement des gens du voyage à Berne évacué

La police a encerclé le campement des gens du voyage à Berne jeudi en fin d'après-midi avant de procéder à des contrôles d'identité. [Gian Ehrenzeller - Keystone]
La police a encerclé le campement des gens du voyage à Berne jeudi en fin d'après-midi avant de procéder à des contrôles d'identité. [Gian Ehrenzeller - Keystone]
L'évacuation jeudi à Berne de la cinquantaine de mobilhomes de gens du voyage a repris en fin de journée. La police avait donné un ultimatum aux protestataires, qui ne l'ont pas respecté.

La police a commencé jeudi soir à évacuer le campement de protestation des gens du voyage au Wankdorf, à Berne. Les occupants ont été conduits dans une salle de gymnastique à Ittigen pour des contrôles d'identité, avant de retourner vers leurs véhicules pour quitter les lieux.

La situation au camp des protestataires s'est tendue jeudi vers 16h00, lorsque la police avait lancé un ultimatum, donnant dix minutes aux protestataires pour plier bagage. Les gens du voyage ont laissé passer l'ultimatum. La police a alors cerné les lieux.

Emplacement réservé à la BEA

Le matin même, une première tentative d'évacuation avait déjà eu lieu. Les gens du voyage suivaient alors l'évacuation et agitaient des banderoles.

Le campement avait été installé mardi afin de dénoncer le manque d'aires d'accueil à disposition en Suisse. La Ville de Berne avait déclaré vouloir l'évacuer car cet emplacement est nécessaire pour la foire de printemps BEA qui démarre en fin de semaine.

ats/sbad/pym/fxl

Publié Modifié