Modifié le 31 mars 2020 à 16:10

Des comptes bernois meilleurs que prévu, mais un avenir incertain

Le Conseil-exécutif bernois.
Des comptes bernois meilleurs que prévu, mais un avenir incertain Le Journal horaire / 16 sec. / le 31 mars 2020
Les comptes 2019 du canton de Berne dégagent un excédent de 265 millions de francs, plus du double du montant inscrit au budget de 123 millions. Les perspectives sont toutefois incertaines à cause du coronavirus.

La performance 2019 s’explique par des améliorations tant du côté des charges que du côté des produits, a indiqué mardi le Conseil-exécutif bernois.

Le compte de résultats laisse apparaître des dépenses de 11,24 milliards de francs et des revenus de 11,5 milliards de francs, tous deux meilleurs que prévu. Les charges de personnel sont inférieures de 70 millions, en raison notamment des emplois vacants et de la dissolution de provisions pour les créances de la caisse de pension, précise le gouvernement.

Ce dernier point reflète le passage en 2015 du système de la primauté des prestations à celui des cotisations. Les dépenses de soins hospitaliers (48 millions de francs), de transports publics (30 millions) et la réduction des primes d’assurance-maladie (28 millions) n’ont de même pas atteint les valeurs budgétées.

Perspectives "très incertaines"

En ce qui concerne les revenus, la double distribution de bénéfices de la Banque nationale suisse a permis d'engranger 81 millions de francs en plus. Les rentrées fiscales totales dépassent aussi les prévisions de 35 millions, en raison notamment des parts plus importantes touchées sur l’impôt fédéral direct sur l’impôt anticipé.

Le gouvernement bernois juge par ailleurs les perspectives financières "très incertaines", en mettant en avant l'importance de l'argent de la BNS. "La crise du coronavirus aura de graves répercussions sur le développement économique et sur les finances cantonales". La pandémie influencera négativement tant sur les recettes que les charges.

ats/boi

Publié le 31 mars 2020 à 11:37 - Modifié le 31 mars 2020 à 16:10