Modifié le 11 septembre 2018

Le violoncelliste et pédiatre des petits Cambodgiens Beat Richner est mort

Décès de Beat Richner, le pédiatre violoncelliste surnommé Beatocello. Il a ouvert cinq hôpitaux au Cambodge.
Décès de Beat Richner, le pédiatre violoncelliste surnommé Beatocello. Il a ouvert cinq hôpitaux au Cambodge. 19h30 / 2 min. / le 09 septembre 2018
Beat Richner, le pédiatre zurichois et père de la fondation Kantha Bopha d'aide aux enfants malades du Cambodge, est décédé dans la nuit de samedi à dimanche à l'âge de 71 ans.

Sa fondation a annoncé dimanche le décès du pédiatre zurichois des suites d'une grave maladie.

Pédiatre, violoncelliste et clown musical, Beat Richner avait décidé il y a 27 ans de répondre à l'appel du roi du Cambodge, Norodom Sihanouk, de reconstruire l'hôpital pédiatrique Kantha Bopha, détruit pendant la guerre.

Le "Swiss Doctor" a célébré l'inauguration de l'hôpital Kantha Bopha pour enfants en 1992. Il a fondé quatre autres cliniques pour enfants entre 1996 et 2007, trois à Phnom Penh, une à Siem Reap.

Concerts en Suisse

Le Dr Beat Richner venait régulièrement donner des concerts en Suisse afin de présenter son oeuvre et collecter de l'argent.

En mars 2016, il a été élevé au rang de conseiller du ministère cambodgien de la Santé au même titre qu’un secrétaire d’Etat.

Gravement malade, son état de santé l'avait contraint en mars 2017 à confier la direction des hôpitaux à son suppléant Peter Studer.

>> La réaction du conseiller fédéral Ignazio Cassis:

"Beatocello est mort. Beat Richner a aidé d'innombrables enfants au Cambodge et donné de l'espoir aux gens. Sa mort nous rend tous tristes. A travers son engagement infatigable, il a également permis à la Suisse et à ses valeurs d'être très bien considérées."

>> (Re)voir le documentaire de Georges Gachot "L'Ombrello di Beatocello" jusqu'au 18 septembre 2018

L'ombrello di Beatocello

ats/gax

Publié le 09 septembre 2018 - Modifié le 11 septembre 2018